Vous consultez actuellement la rubrique

Contes fillosophiques

La tendresse et d’autres choses encore

Je referme 2013 avec beaucoup de douceur : toutes les photos ci-dessus ont été prises durant les quinze derniers jours et il me semble que ça se voit. Cette douceur. Une fin d’année douillette, meilleure façon d’atterrir en douceur, après cette année étrange, tumultueuse sans en avoir l’air et pleine de trop de chose pour

Lire la suite

Après Granville

Il y a un peu plus d’un an maintenant, peu de temps après ma traversée en bateau, j’ai quitté Paris sur un coup de tête : moins d’une semaine après avoir pris ma décision, j’emménageais à Granville. Pendant des mois, je n’ai pas passé une journée sans aller voir la mer. J’ai mangé tous les

Lire la suite

Le soir du feu

En principe, on aurait dû dormir au Motel, ce soir-là ou alors tout simplement rentrer à la maison en roulant une partie de la nuit. C’était le dernier soir. Mais il y avait encore une chose. Une chose qui s’était dérobée chaque soir pendant ces quinze derniers jours et sans laquelle il manquait indiscutablement un

Lire la suite

Trois minutes trente avant le soleil

Ce week-end là, nous avons dormi à Chausey, dans le Sound qui est le mouillage principal de l’archipel. Ce n’est pas le meilleur endroit, les places y sont toujours prises d’assaut en été. Mais c’est le mouillage le plus sûr, celui qui abrite le mieux de n’importe quel petit coup de vent inattendu. D’où qu’il

Lire la suite

Une aventure

On a coutume de dire que les événements improvisés sont toujours les meilleurs. C’est certain, l’inattendu d’une belle soirée en crée inévitablement la magie. On ne dit pas tant de bien des instants programmés : les noëls, les jours de l’an, les anniversaires n’ont pas toujours bonne presse à cause, précisément, de leur petit côté

Lire la suite

La possibilité d’un ami

Aux Bahamas, il s’est passé autre chose qu’une semaine de vacances. Une chose qui aurait pu se produire n’importe où ailleurs, n’importe quand, et qui est tellement surprenante et rare que j’en demeure encore tout étonnée : j’y ai reconnu un ami. Souvent, on rencontre une personne et il faut longtemps, quelquefois des années avant

Lire la suite
Retour haut de page