Vous consultez actuellement la rubrique

Promenades Intérieures

« On va voir la mer ?! »

« On va voir la mer ?! » Petite phrase rituelle bien connue de tous ceux qui passent quelques jours près d’une plage : qu’il vente, qu’il pleuve ou bien qu’il fasse grand soleil. Avant même d’avoir défait ses valises, ce moment magique où l’on vire chaussures, chaussettes et tout le tintouin et où l’on s’élance sans

Lire la suite

Une poussière dans l’immensité

Lorsque j’habitais à Granville, j’empruntais toujours ce petit chemin pour me rendre à Donville, les jours où je déjeunais avec ma grand-mère. C’est de là, selon moi, que l’on a la plus belle vue sur la côte, à 180º, d’un bout à l’autre de l’horizon. Depuis la route principale, si vous longez les tennis après

Lire la suite

#Euxquejaime : Marine

Oh là là Marine. C’est une histoire magique. Ma cousine. La vie prend parfois de drôles de chemins : nous avons fait la connaissance l’une de l’autre il y a cinq ans seulement. Marine, elle est belle comme c’est pas permis. Je vois souvent les gens se retourner sur elle, hypnotisés par tout ce qu’elle

Lire la suite

Les fissures sur la vitre

J’ignore pourquoi les éternelles fissures sur les vitres des hublots des bateaux. Mais j’ai toujours aimé regarder le paysage à travers eux. Le scintillement des fissures, qui trouve le moyen d’embellir encore ce qui, déjà, est sublime. Petite, je passais des heures dans le carré à regarder la mer à travers les hublots, malgré les

Lire la suite

On largue les amarres ?

Allez on largue les amarres et on prend le large ! Parce qu’après tout, chaque rentrée est un nouveau voyage non? Je vous souhaite donc à tous un magnifique périple à travers cette nouvelle année. Que les vents vous soient favorables, sous tous les horizons. Belle rentrée à tous ! 😘💪💛⛵️ [df_button btn_style= »flat » btn_shape= »square » btn_position= »position_center »

Lire la suite

Commencer simplement par regarder la mer

Commencer simplement par regarder la mer. Pour nombre de personnes, l’introspection n’est qu’une complaisance envers soi-même. C’est oublier que nous sommes tous faits de la même pâte, sur le même moule. Tout ce qui existe en vous – la joie, la colère, la sérénité, la peur, le calme, la tristesse – existe dans chaque être

Lire la suite
Retour haut de page