J’ignore pourquoi les éternelles fissures sur les vitres des hublots des bateaux. Mais j’ai toujours aimé regarder le paysage à travers eux. Le scintillement des fissures, qui trouve le moyen d’embellir encore ce qui, déjà, est sublime. Petite, je passais des heures dans le carré à regarder la mer à travers les hublots, malgré lesContinuer la lecture