,

Ailleurs-001

Aujourd’hui, voici une foule de petites choses à glaner sur internet : les endroits sur lesquels j’ai plaisir à me promener en ce moment, des artistes inspirants, des idées rigolotes… Bref, de quoi procrastiner.

1. Le magnifique clip en stop motion réalisé par Vincent Pianina & Lorenzo Papace, les deux savants fous du Petit Echo Malade, pour le nouvel album de leur groupe, Odland.

2. Les expressions québécoises illustrées avec beaucoup de tendresse par Maribée, une illustratrice française installée là-bas. Vous y apprendrez par exemple ce que signifie « Tire-toi une bûche », « T’as la mine dans le crayon » ou « Attache ta tuque avec de la broche ».

3. Le magnifique reportage photo de l’auteur du blog culinaire What Katie Ate sur la côte Amalfitaine. Je voudrais beaucoup faire son assistante pendant quelques semaines : j’adore sa technique, ses couleurs et ses cadrages. Et si vous ne connaissez pas encore ses magnifiques recettes illustrées, c’est le moment d’aller découvrir tout ça!

4. Les mini rétroprojecteurs « Projecteo » pour faire des diapos, comme à l’ancienne, avec ses photos Instagram. Le projecteur coûte environ $25 et chaque « roue » de huit photo, quelque chose comme $8. C’est parfaitement inutile, mais depuis que j’ai reçue le mien, je n’arrête pas de projeter en boucle mes huit photos, partout : sur ma peau, sur le plafond, dans les plantes vertes… Bref, le prix vaut, à mes yeux, largement le divertissement et je regrette de ne pas avoir commandé davantage de photos.

5. L’adorable vidéo de Tania Houlbert sur son voyage en Laponie, cet été. C’est plein de grâce et de légèreté. On a envie de prendre un billet pour la Suède immédiatement.

6. Si, comme moi, vous aimez le bricolage, vous allez probablement vous pâmer de bonheur en parcourant la collection de cartes David Rumpsey. Tout est en libre téléchargement et en haute définition. Internet abrite décidément de vrais trésors.

… Et aussi : le blog This Little Street, dont je ne manque pas un billet. Tout y est frais, coloré et joyeux ; le projet « Trade & Made« , un défi créatif lancé à plusieurs blogueurs spécialistes des projets DIY et dont il me tarde de voir le résultat ; chaque billet du blog Do It Yvette dont les bonnes idées, les astuces et les bonnes adresses me poussent à chaque fois à interrompre séance tenante ce que je suis en train de faire pour décortiquer tranquillement leur sujet de la journée.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Oh et aussi, je pars bientôt pour quelques jours aux Îles de la Madeleine au Québec, puis à Montréal où je fais un saut. J’ai déjà en main la carte extraordinaire de Christelle, du blog Christelle is Flabbergasting, mais toute idée sera la bienvenue. Et vous vous connaissez, où êtes vous même l’heureux propriétaire d’un beau lieu de vie à Montréal ou à Paris, n’hésitez pas à me contacter si vous avez envie que je vienne immortaliser votre joli chez-vous.

Ailleurs-001-1a

Ailleurs-001-2a

Ailleurs-001-1b

Ailleurs-001-2b

Ailleurs-001-1c

Ailleurs-001-2c

,

Vous souvenez-vous de Cinemagraphs (photo ci-dessus)? Ces images avaient fait le tour du web, au moment de leur apparition sur la toile. Si vous ne connaissez pas, allez faire un tour sur le site, voilà vraiment du beau travail. Il s’agit en fait de gifs animés, tout simplement, réalisés à partir de courtes séquences vidéo. En les découvrant à l’époque, j’avais été saisie, c’était exactement ce que j’avais tenté de faire, quelques mois plutôt, avec mes premiers tests vidéo, sur mon reflex : quelque chose entre la photo et la vidéo.

Mais je n’étais parvenue qu’à un médiocre résultat qui ne souffre aucune comparaison, même lointaine, avec ce beau travail. Le manque de temps, à ce moment-là, avait achevé de me décourager et je n’avais pas poursuivi ces essais. Enfin, pour être honnête, je n’ai pas pensé une minute à me servir du format gif, que je connais pourtant très bien. Bref. En découvrant ces images, je me souviens avoir eu un vrai coup de cœur.

D’où ma joie (le mot est faible), hier après-midi, en découvrant cette toute nouvelle application pour Iphone, nommée Cinemagr.am, qui permet de reproduire très facilement l’effet « Cinemagraphs », à savoir des images fixes légèrement animées ici ou là.

Elle fonctionne exactement comme instagram: possibilité de prise de vue directement dans l’application, choix de filtres, publication immédiate, possibilité de s’abonner, laisser des commentaires etc… Inutile de vous dire que j’ai trouvé mon nouveau jouet.

Voici quelques essais pour vous donner une idée de ce que l’on peut obtenir. Évidemment, le résultat n’a rien à voir avec les images réalisées par Cinemagraphs, les filtres sont moyens, les possibilités d’animation plutôt réduites, mais il y a tout de même de quoi s’amuser. Et vu le succès que je prédis à l’application (bourrée de bugs, pour le moment, et de fonctionnalités incomplètes) on peut être à peu près certain que tout cela s’améliorera bien vite.

Enfin voilà. Si vous ne saviez pas comment tuer le temps ce week-end, vous avez une bonne piste. Bon premier mai les amis!

,

Connaissez-vous Instagram? Cette plateforme de micro-blogging en images, destinée aux utilisateurs d’Iphone. Oui, vous connaissez certainement, je ne vais donc pas m’étendre des heures sur le sujet. Disons qu’il s’agit d’un Twitter en images. Le principe est exactement identique : vous postez vos photos, vous suivez les comptes qui vous plaisent, vous pouvez signaler les images que vous aimez en particulier et laisser des commentaires à l’auteur.

Voilà un long moment que j’y suis inscrite, mais je ne me suis prise au jeu que depuis peu de temps. D’abord parce que plusieurs amis l’utilisent et que je me sens mue par un « moi aussi je veux jouer » tout droit sorti de l’enfance. Mais aussi et surtout parce que j’aime ce principe : tout le monde est logé à la même enseigne et doit chercher à produire quelque chose de joli/intéressant/surprenant avec un outil commun, l’Iphone et un format unique, les photos redimensionnées au carré.

C’est toujours très stimulant de voir les milliers d’usages que l’on peut faire d’un même outil. Comment certains tirent parti de leurs faiblesses ou comment d’autres contournent les contraintes du support pour faire parler autrement leurs images.

L’air de rien, sans probablement que ce soit volontaire, presque tous les comptes ont un style qui leur est propre, une touche véritablement personnelle. Bref, après avoir émis de sérieuses réticences (j’ai commencé à utiliser Instagram alors que le site était en cours de développement et que peu de gens y étaient inscrits, ceci explique peut-être cela), c’est le nouveau petit jouet qui me distrait efficacement.

Si vous voulez suivre mon compte – les images en illustrations sont, bien entendu, issues des derniers posts sur instagr.am -, il s’agit du compte @cachemireetsoie. Et voici également quelques uns de mes comptes favoris:

@ohfajar pour ses compositions graphiques toujours superbes (même si l’auteur triche complètement : ses compositions ne sortent pas de son Iphone, c’est certain)

@dinky pour sont sens aigu de l’art de vivre et les jolies compositions de ses photos

@nini_cb pour l’overdose bienfaisante de mignonneries quotidienne qu’elle apporte à ma timeline

@freepeople parce que c’est la mode comme je l’aime, pleine de vie, d’amusement, de subtilité et de décontraction.

Enfin, last but not least, vous pouvez aussi parcourir instagr.am sur le web grâce au site Copygr.am.

,

macro_001

Hum. Bon, faisons comme si nous étions lundi, date à laquelle j’avais initialement prévu de publier ce billet. Mais une chose en entraînant une autre (venue en France d’un papa chéri que je n’avais pas vu depuis presque deux ans, temps exceptionnel, grande marée, apprentissage de la pêche aux homard – que nous avons relâchés, évidemment – première baignade dans les eaux glacées de Chausey…), je ne le termine que maintenant.

Donc, disais-je, on peut vraiment faire de jolies choses avec le téléphone de son appareil photo – un iphone4, en l’occurrence. J’ai testé ce week-end l’idée des photos de vacances : même si je ne vous les montre pas ici, je vous assure que le résultat est plus qu’acceptable. Par contre, je ne nie pas que pour obtenir satisfaction, je l’ai légèrement, comment dire… tunné.

Avec une application assez extraordinaire, tout d’abord, nommée ProCamera. Oui, elle est payante, mais ce qu’elle permet de faire vaut largement l’investissement (dans les deux euros, si mes souvenirs sont exacts).

Entre autres choses – mais c’est ce qui me paraît le plus intéressant – ProCamera vous permet de régler et bloquer indépendamment la mise au point et l’exposition de l’appareil. Par exemple, vous pouvez facilement ajuster un contre jour ou au contraire en jouer pour donner des effets à votre image. Et même si vous ne comprenez rien aux notions d’expo ou de mise au point, il suffit de faire quelques essais pour en comprendre le fonctionnement. C’est très bien fait et la qualité des photos s’en trouve instantanément transformée. Ça, c’est le plus important.

macro_002

Mais pour obtenir ces photos macro, j’ai ajouté une autre petite chose indispensable : un mini objectif aimanté qui se fixe devantcelui de l’appareil. J’avais trouvé celui-ci pour une vingtaine d’euros sur Photojojo, où je laisserais facilement chaque mois la moitié de mon salaire si je m’écoutais. En réalité, le set contient deux objectifs : un objectif grand angle très ludique à utiliser car il est très déformant, et un objectif macro (qu’on obtient en dévissant une partie de l’objectif grand angle).

C’est avec ce dernier que je me suis amusée à prendre en photo toutes les minuscules fleurs que j’ai pu trouver samedi aux Buttes Chaumont. L’exercice n’est pas simple car il faut s’approcher très près de son sujet et que le moindre mouvement (le vôtre ou celui de votre sujet) rend la photo très floue, sans compter la très courte profondeur de champ. Pour obtenir ces quelques clichés, j’ai dû user de beaucoup de patience, mais le résultat me semble acceptable et surtout, moi qui rêve de faire de la macro depuis des années, j’ai pris beaucoup de plaisir à faire ces images en me promenant.

Et voilà, mon Iphone un peu amélioré n’a plus de secret pour vous. Bonne journée sous le soleil, tout le monde!

macro_006

macro_0031

macro_005

macro_004