,

Vous souvenez-vous de Cinemagraphs (photo ci-dessus)? Ces images avaient fait le tour du web, au moment de leur apparition sur la toile. Si vous ne connaissez pas, allez faire un tour sur le site, voilà vraiment du beau travail. Il s’agit en fait de gifs animés, tout simplement, réalisés à partir de courtes séquences vidéo. En les découvrant à l’époque, j’avais été saisie, c’était exactement ce que j’avais tenté de faire, quelques mois plutôt, avec mes premiers tests vidéo, sur mon reflex : quelque chose entre la photo et la vidéo.

Mais je n’étais parvenue qu’à un médiocre résultat qui ne souffre aucune comparaison, même lointaine, avec ce beau travail. Le manque de temps, à ce moment-là, avait achevé de me décourager et je n’avais pas poursuivi ces essais. Enfin, pour être honnête, je n’ai pas pensé une minute à me servir du format gif, que je connais pourtant très bien. Bref. En découvrant ces images, je me souviens avoir eu un vrai coup de cœur.

D’où ma joie (le mot est faible), hier après-midi, en découvrant cette toute nouvelle application pour Iphone, nommée Cinemagr.am, qui permet de reproduire très facilement l’effet « Cinemagraphs », à savoir des images fixes légèrement animées ici ou là.

Elle fonctionne exactement comme instagram: possibilité de prise de vue directement dans l’application, choix de filtres, publication immédiate, possibilité de s’abonner, laisser des commentaires etc… Inutile de vous dire que j’ai trouvé mon nouveau jouet.

Voici quelques essais pour vous donner une idée de ce que l’on peut obtenir. Évidemment, le résultat n’a rien à voir avec les images réalisées par Cinemagraphs, les filtres sont moyens, les possibilités d’animation plutôt réduites, mais il y a tout de même de quoi s’amuser. Et vu le succès que je prédis à l’application (bourrée de bugs, pour le moment, et de fonctionnalités incomplètes) on peut être à peu près certain que tout cela s’améliorera bien vite.

Enfin voilà. Si vous ne saviez pas comment tuer le temps ce week-end, vous avez une bonne piste. Bon premier mai les amis!

,

macro_001

Hum. Bon, faisons comme si nous étions lundi, date à laquelle j’avais initialement prévu de publier ce billet. Mais une chose en entraînant une autre (venue en France d’un papa chéri que je n’avais pas vu depuis presque deux ans, temps exceptionnel, grande marée, apprentissage de la pêche aux homard – que nous avons relâchés, évidemment – première baignade dans les eaux glacées de Chausey…), je ne le termine que maintenant.

Donc, disais-je, on peut vraiment faire de jolies choses avec le téléphone de son appareil photo – un iphone4, en l’occurrence. J’ai testé ce week-end l’idée des photos de vacances : même si je ne vous les montre pas ici, je vous assure que le résultat est plus qu’acceptable. Par contre, je ne nie pas que pour obtenir satisfaction, je l’ai légèrement, comment dire… tunné.

Avec une application assez extraordinaire, tout d’abord, nommée ProCamera. Oui, elle est payante, mais ce qu’elle permet de faire vaut largement l’investissement (dans les deux euros, si mes souvenirs sont exacts).

Entre autres choses – mais c’est ce qui me paraît le plus intéressant – ProCamera vous permet de régler et bloquer indépendamment la mise au point et l’exposition de l’appareil. Par exemple, vous pouvez facilement ajuster un contre jour ou au contraire en jouer pour donner des effets à votre image. Et même si vous ne comprenez rien aux notions d’expo ou de mise au point, il suffit de faire quelques essais pour en comprendre le fonctionnement. C’est très bien fait et la qualité des photos s’en trouve instantanément transformée. Ça, c’est le plus important.

macro_002

Mais pour obtenir ces photos macro, j’ai ajouté une autre petite chose indispensable : un mini objectif aimanté qui se fixe devantcelui de l’appareil. J’avais trouvé celui-ci pour une vingtaine d’euros sur Photojojo, où je laisserais facilement chaque mois la moitié de mon salaire si je m’écoutais. En réalité, le set contient deux objectifs : un objectif grand angle très ludique à utiliser car il est très déformant, et un objectif macro (qu’on obtient en dévissant une partie de l’objectif grand angle).

C’est avec ce dernier que je me suis amusée à prendre en photo toutes les minuscules fleurs que j’ai pu trouver samedi aux Buttes Chaumont. L’exercice n’est pas simple car il faut s’approcher très près de son sujet et que le moindre mouvement (le vôtre ou celui de votre sujet) rend la photo très floue, sans compter la très courte profondeur de champ. Pour obtenir ces quelques clichés, j’ai dû user de beaucoup de patience, mais le résultat me semble acceptable et surtout, moi qui rêve de faire de la macro depuis des années, j’ai pris beaucoup de plaisir à faire ces images en me promenant.

Et voilà, mon Iphone un peu amélioré n’a plus de secret pour vous. Bonne journée sous le soleil, tout le monde!

macro_006

macro_0031

macro_005

macro_004

,

photo-iphone-003

J’ai la chance d’avoir un bel appareil photo et deux objectifs sensationnels. Mais je me suis rendue compte hier que j’en possédais un second, bien dissimulé dans quelques centimètre carrés et qui m’a coûté beaucoup moins cher : l’appareil photo de mon Iphone4. Je m’en sers énormément, pourtant : pour envoyer des photos prises à la volée à droite à gauche, pour immortaliser les soirées de copains, des détails qui m’interpellent et toutes ces petites choses qu’on aime garder au fond de son sac. Mais certainement pas pour essayer de faire de belles photos.

Pourtant, en faisant cette sauvegarde, hier, je me suis attardée un peu sur la qualité des images, ce que je n’avais jamais fait jusqu’à présent. Évidemment, il faut que les conditions de lumière soient bonnes et le zoom n’a, à mon avis, aucun intérêt. Mais la résolution est tout à fait honorable, même si je ne crois pas qu’on puisse se permettre de gros recadrages (en tout cas pas si on a l’intention de les imprimer derrière, mais pour un affichage web, aucun problème). Le piqué, le rendu des couleurs sont plus que satisfaisants également. Je dois dire que je suis bluffée. Et pour info, je n’utilise même pas l’option « Haute Définition », ces photos étant le plus souvent destinées à Twitter, Facebook, par MMS, etc.

Donc voilà, si vous possédez in Iphone4 (les autres versions du téléphone sont moins performantes en matière de photo), vous l’aviez certainement déjà remarqué, mais au cas où comme moi, vous n’auriez pas pris la peine de voir ce que vos photos de téléphone pouvaient donner sur un écran d’ordinateur, je vous garantis une excellente surprise.

J’en viens même à me demander si ce type d’appareil peut suffire, avec un peu de pratique, lorsqu’on part en vacances pour une destination ensoleillée (bonne lumière quasiment toute la journée, simplicité de transport, réglages inexistants donc gain de temps). Cet été, j’essaierai de penser à faire le test.

Enfin, avant que vous me posiez la question : oui, ces photos – toutes extraites, évidemment, de mon Iphone – ont subi une légère retouche sur Photoshop. Rien de méchant, le rendu original était déjà satisfaisant, mais quand je vois comment améliorer une image, c’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher de le faire. Et quoi qu’il en soit, le fait de pouvoir les retoucher est un gage supplémentaire que le fichier brut était d’assez bonne qualité :-)

photo-iphone-008

photo-iphone-004

photo-iphone-005

photo-iphone-001

pano-00

Laissez-moi vous présenter mon nouveau joujou préféré sur l’Iphone. Les images parlent d’elles-mêmes : c’est un petit logiciel qui permet de faire des photos panoramiques directement depuis l’Iphone. Il en existe plusieurs et honnêtement, j’ai choisi celle-ci un peu par hasard, mais je la trouve plutôt bien faite.

On peut prendre des photos en mode portrait aussi bien qu’en mode paysage et faire des panoramiques en hauteur, mon grand dada, même si on ne le voit pas ici. La résolution des photos est très honnête (on reste sur un Iphone, donc ne vous attendez pas non plus à des miracles, mais c’est plus qu’acceptable pour envoyer aux copains et partager sur Facebook) et pourvu qu’on ne tente pas de prendre des sujets en mouvement, les images sont plutôt bien raccordées les unes aux autres. Elle coûte un peu plus de deux euros, mais si je tiens compte de toutes les photos marrantes faites avec depuis deux semaines, c’est déjà largement amorti.

J’ai mis en ligne quelques photos neutres, mais en réalité, c’est surtout amusant pour faire des photos de famille, de vacances etc. La vision panoramique donne une touche pseudo « je sais faire du joli avec du presque rien » tout ce qu’il y a de réjouissant pour l’ego. Si vous voulez la télécharger, c’est ici.

Et aussi, sans transition aucune, je voulais vous dire deux mots à propos d’une charmante crêperie découverte il y a quelques jours dans une petite rue improbable du quinzième. Ça s’appelle Charlotte aux crêpes.

Apparemment, c’est tenu par une petite bande de trentenaires (un peu moins, même, je dirais). La déco est supra sobre et la salle un peu trop vaste pour être aussi conviviale qu’on le voudrait. Mais on est accueilli très chaleureusement, servi presto et avec le sourire. La carte est à tout petit prix (entre 6 et 9 euros la galette, entre 4 et 7,50 euros les crêpes) et change tous les jours. Le cidre, même en pichet, y est très bon. Et foi de parisienne élevée aux galettes saucisses du vendredi breton, on y mange très bien.

Ils ont un site, encore en construction et je sens que ce petit resto qui ne se la joue pas va devenir notre cantine. Donc voilà, si vous cherchez un endroit cool dans le quinzième pour casser la graine, je vous les recommande.

Charlotte aux crêpes
18, rue Miollis – Paris 15e
01 47 83 20 21 (du mardi au vendredi – seulement le midi les lundis)