Lorsque nous étions petites, avec ma cousine, notre grand-mère nous disais souvent que l’un de ses regrets était de n’être jamais allée à Venise. Mon grand-père ayant promis, promis, promis… mais leur vie de retraités s’étant davantage orientée « virées en bateau, pêche et îles anglo-normandes » que « voyages aux longs cours », ils n’y sont finalement jamaisContinuer la lecture