DIY – Pictures

DIY-photo-frange-001

Avez-vous déjà fait imprimer vos photos via Instagram? J’ai essayé ça cet été et je suis dingue du résultat (Ici, Printic). Je n’aurais pas imaginé que cela me fasse aussi plaisir, de les voir ainsi imprimées sur du papier. Mais une fois passée cette première impression agréable, j’ai pensé : et ensuite? On les range dans une boîte? On en fait un Album? Des cartes postales? Bref, voilà trois mois que mes photos attendaient une idée.

J’avais envie que ce soit facile. Qu’il y ait une idée d’harmonie de couleur. Que ça ne demande pas un trop grand nombre d’images tout en habillant vraiment le mur et qu’on puisse les changer facilement. Voilà ce que ça donne : quelques images en bleu, frangées de papier de soie. Il suffit d’en installer trois ou quatre pour créer un joli espace et c’est fait en dix minutes chrono. Tout ce que j’aime.

Psst… il y a un petit concours à découvrir tout au bas du billet.

DIY-photo-frange-004

Pour les fabriquer
Vous avez seulement besoin de photos, de papier de soie, de papier crépon métallisé, de double face et d’une paire de ciseaux.

1. Superposez plusieurs feuilles de papier de soie et une feuille de papier métallisé, puis coupez un grand rectangle (un peu plus large que la photo et environ une fois et demie plus haut).

2. Choisissez la forme de vos franges et coupez : droite, en pointe, en fanion, en zig zag… à vous de voir.

3. En maintenant fermement votre petit paquet de feuilles, coupez dans la longueur une série de franges en laissant au moins 5cm de bordure.

4. Sur la petite largeur blanche des photos type « Polaroïd » collez une bande de double face jusqu’à 5mm environ du bord de la photo.

5. Commencez à poser vos bandes en commençant par celle du bas que vous collerez sur 2mm environ.

6. Choisissez la couleur de votre deuxième épaisseur de franges et coupez la partie non frangée d’environ 5 mm avant de coller. Puis procédez de la même façon avec chaque nouvelle couche : coupez quelques millimètres supplémentaires à chaque fois, avant de coller.

7. Lorsque c’est terminé, ajoutez une bande de double face dans la largeur, à 5mm sous la photo et collez-y une bande de papier métallique pour donner un joli fini à vos franges.

8. De chaque côté, coupez délicatement tout ce qui dépasse (en faisant attention à ne pas entailler la photo).

9. Vous n’avez plus qu’à installer ça sur votre mur. Si celui-ci est peint et peu granuleux, un simple morceau de double face à fixation forte fera parfaitement l’affaire.

concours-printic

Last but not least, si vous avez envie de vous amuser à bricoler vous-même ce petit projet (ou que vous désirez tout simplement tester un service d’impression de ce type) Printic se propose de faire gagner à deux d’entre vous un jeu de 9 photos. Pour participer à ce mini concours, il suffit de répondre dans les commentaires à cette petite question :

Faut-il posséder Instagram pour utiliser le service d’impression proposé par Printic?

Réponse A : Oui, Instagram est nécessaire pour imprimer ses photos via Printic
Réponse B : Non, il suffit de posséder un smartphone et l’application Printic pour imprimer ses photos.

Attention, n’oubliez pas de renseigner un mail valide dans le champ « mail » des commentaires, car c’est cette adresse que j’utiliserai pour informer les gagnants. Si elle n’est pas valide, je procèderai à un autre tirage.

DIY-photo-frange-003

Des cadeaux, des cadeaux, des cadeaux!

mosaique-etsy-pages

Je suis une fan d’Etsy de la première heure. De l’époque où le site n’existait pas encore en France et où je me désolais en croisant les doigts très fort pour que cette idée sublime parvienne un jour jusqu’à nos portes. Aujourd’hui, plusieurs modèles semblables se sont développés, comme Dawanda ou ALittleMarket, mais Etsy garde toujours une place spéciale pour moi.

Avec l’équipe française, nous avons fait plein de choses ensemble : je contribue de temps en temps au blog français (sous le nom de Germaine Fish)(oui, j’adore utiliser des pseudos)(mon psy à une explication rationnelle à ce comportement bizarre)(en vrai je suis mon propre psy, fin de la parenthèse), nous avons organisé ensemble des Craft Party avec Un Beau Jour et plein de petites choses comme ça.

Tout ça pour vous dire que j’ai sauté de joie lorsque les filles m’ont annoncé la création de ce nouveau service : les Pages Etsy. Conçues, sur le modèle de Pinterest (auquel je suis complètement accro)(il y a beaucoup de parenthèses dans ce billet), on peut épingler tout ce qui nous plaît, nous inspire et faire, avec l’air de ne pas y toucher, sa liste au Père Noël. Voici donc un petit aperçu de ce que vous pourrez trouver sur la mienne. Je vous montre ici les guides cadeaux et un mini-guide de Noël, mais j’ai fait plein d’autres sélections, uniquement composées d’articles que j’adore. Bien sûr, je les mettrai à jour chaque semaine pour que vous puissiez y glaner des idées.

J’espère que ce guide vous inspirera et vous donnera envie, si vous n’en avez pas encore l’habitude, de soutenir les petits créateurs (qui ne vendent pas forcément beaucoup plus cher que les grandes marques). Il vous suffit de cliquer sur les images pour accéder directement sur le tableau dans lequel chaque objet a été publié.

christmas-decor-sweet

whislist-for-her

whislist-for-him

whislist-for-kids

Si vous désirez suivre ma page, il suffit de cliquer sur le bandeau ci-dessous. Le service de création de page sera bientôt accessible à tous. Vous pouvez déjà demander votre invitation en vous inscrivant ici. Je vous laisse avec l’une des jolies vidéos concoctées par Etsy pour les fêtes de fin d’année. Bonne journée tout le monde!

Dans les ruelles du Pateau Mont Royal

montreal-plateau-mont-royal-001

Lors de mon séjour canadien, je n’ai pas eu une minute pour profiter de la ville. Pas le temps d’éplucher les bonnes adresses relevées ici et là, ni même de m’attarder dans un café, une librairie, un concept store. Rien, en dehors de cette petite promenade de deux ou trois heures dans les rues du plateau Mont Royal. Le quartier du Plateau Mont Royal est un peu à Montréal ce que seraient nos onzième, douzième ou dixième arrondissements à Paris. C’est à dire le quartier mignon-bobo-branchouille où tout le monde semble rêver d’habiter.

Sans hésiter, si je devais m’établir à Montréal, c’est aussi là que j’aurais envie d’installer mon petit nid. Montréal n’a peut-être pas la majesté d’une ville comme Paris – à laquelle je suis d’ailleurs de moins en moins sensible, mais elle possède tant d’autres charmes… Il se dégage de la ville une tranquillité que nous ne connaissons pas ici, tout le monde semble plus détendu. La cordialité naturelle des québécois y est certainement pour quelque chose de même que l’abondante végétation ou bien leurs grands appartements (comparés à nos boîtes parisiennes). La vie ne semble pas y être rationnée. On a encore assez d’espace.

Je me suis sentie étonnamment à mon aise sur ces trottoirs un peu bohème où la végétation pousse un peu comme elle veut, parmi ces grands escaliers métalliques et ces hauts murs en brique. Les quartiers résidentiels de Montréal sont à taille humaine, de ces endroits où l’on a plaisir à aller faire une marche, le nez au vent dans le soleil ou dans le froid. Et puis il y a encore assez d’espace pour la nature, alors on respire. Lors de mon séjour, à la fin de l’été, il y avait des fleurs partout.

De Paris, j’importerais tout de même le petit café du coin de la rue, la boulangerie en bas de la maison. Mais je crois bien que c’est tout. Les québécois, je suis sûre, seraient très forts à fabriquer des petits cafés de quartier douillets et agréables où on aurait envie de papoter des heures.

En regardant ces photos, je réalise que l’automne est passé depuis un long moment et que l’hiver est-là. Le paysage, aujourd’hui, doit être bien différent. Ces fleurs, ces arbres encore bien verts sur les photos, ont depuis longtemps viré à l’orange, au feu, au rouge, puis au brun sec qui précède l’arrivée des froids plus coupants et plus forts. Dans peu de temps, ce sera au tout de la neige de transformer encore le paysage. Je n’ai encore jamais eu l’occasion de contempler les couleurs de l’automne ou de l’hiver à Montréal, mais je me fait dès à présent cette promesse : un jour, absolument.

montreal-plateau-mont-royal-003

montreal-plateau-mont-royal-004b

montreal-plateau-mont-royal-004a

montreal-plateau-mont-royal-007

montreal-plateau-mont-royal-012