fbpx

Jardin pluriel

jardin-albert-kahn-roseraie-00

Pour moi, visiter un jardin – je veux dire visiter, et pas buller pendant des heures sur une pelouse ou un fauteuil Luxembourg – est une activité classée dans la catégorie troisième âge avec option « jamais de la vie je ferais une chose pareille ». Ainsi, je me demande encore quel sombre malentendu nous a poussé dans le Jardin d’Albert Kahn, aux portes de Paris, il y a quelques jours. Une promenade juste pour le plaisir des yeux où se succèdent plusieurs ambiances : le jardin japonais, le jardin anglais (définitivement mon préféré), le jardin Anglais, la forêt bleue, la roseraie et j’en oublie.

Et alors je dois vous dire, je n’avais jamais vu d’aussi joli jardin en France. Ce lieu est un véritable enchantement qui se visite pour seulement un euro cinquante, musée compris. Voici une petite visite photographique. J’espère qu’elle vous donnera envie de vous y rendre car c’est vraiment de toute beauté.

1. Le jardin japonais
C’est, je crois, le plus célèbre des cinq. Lorsque quelqu’un vous parlera des jardin d’Albert Kahn, il y fera d’abord mention du jardin japonais et de fait, c’est une merveille de délicatesse. Chaque ruisseau, chaque feuille sur chaque branche semble posé ici par quelque artisan maniaque et génial. On en retient son souffle.

Je parle du premier jardin japonais, le second m’a moins plu. Il semble davantage conçu pour résister aux assauts des enfants et, s’il est plus ludique, il est aussi plus éloigné de l’idée que je me fais de ces lieux où le promeneur lui même, parce qu’il est un élément du décor à part entière, se doit d’accorder le pas, la gestuelle et la voix à la grâce des lieux.

[imagebrowser id=251]

2. Le jardin anglais
C’est, mon préféré et les photos, j’en suis désolée, ne lui rendent pas justice. Je ne vais pas m’étendre une fois de plus sur le charme délirant des jardins anglais, mais sachez que si un jour j’ai un jardin à moi, j’enverrai mon paysagiste s’inspirer des proportions et des aménagements de celui-ci : la clairière de boutons d’or, le point d’eau au contours d’un ruisseau et au calme emprunté à celui d’un étang, les agencements de niveaux, la simplicité.

Je veux le même. Et si un jour j’en ai un comme ça, on se remariera avec David, pieds nus dans les boutons d’or, cheveux aux vents, entourés de lanternes de papiers installées dans les arbres. Voilà.

[imagebrowser id=249]

3. Le Marais
J’ai enfin pu regarder de près des nénuphars. C’est, en soi, un sujet de satisfaction immense, même si en fait de marais, il s’agit davantage d’un plan d’eau stagnante près duquel sont disposées des plantes d’eau. J’aime beaucoup, en fond coloré les cèdres bleus.

[imagebrowser id=248]

4. La Forêt vosgienne
Je reconnais que je distingue mal la différence entre les forêts vosgiennes et alpines que je connais mieux. Et c’est une impression singulière que de ce trouver projetée, juste après un passage devant le très raffiné jardin à la française, dans les chemins typiques d’une forêt de montagne.

Comme à la montagne, le parfum entêtant des pins, des fraises des bois protégées par les ronces, d’innombrables petites bestioles et quelquefois, au détour d’une prairie, quelques coquelicots.

[imagebrowser id=250]

5. Le verger-roseraie
Attention les yeux! Je ne sais pas si les photos son à la hauteur de ce lieu époustouflant. Je n’avais jamais vu encore ce mélange où les rosiers enroulent leurs branches autours d’arbres fruitiers. C’est d’une beauté inouïe, vraiment.

Ces rosiers grimpants qui forment des tonnelles ou assemblés en buissons, en arbustes dans l’ordre méthodique des allées à la française… Les quelques personnes qui se trouvaient là avec nous étaient au moins aussi émerveillées, tout le monde avait les yeux brillants. C’était un spectacle somptueux. De ce fait, le jardin à la française que nous avons exploré en dernier nous a semblé aride, dans sa trop grande simplicité.

[imagebrowser id=246]

Si vous souhaitez visitez le Jardin Albert Kahn, je vous conseille d’arriver tôt dans la journée, avant que ne débarquent les familles, pour profiter pleinement du calme des lieux. Jusqu’à midi, quand nous y sommes allés, il n’y avait presque personne.

Habituellement, je peste contre les parcs et jardins qui ne nous laissent aucune place libre pour paresser et ne sont conçus que pour l’ornementation, mais cette fois, la minutie apportée à chaque détail et la fragilité des espaces justifie largement, je crois qu’on ne puisse pas vraiment s’y délasser. Bonne journée tout le monde!

jardin-albert-kahn-roseraie-12

jardin-albert-kahn-roseraie-05

jardin-albert-kahn-roseraie-10

Billets sur le même thème

28 réflexions sur “Jardin pluriel”

    1. A Boulogne, on peut y aller en métro. C’est le terminus de la ligne, mais le jardin est à une minute à pied (par exemple depuis le 15è, c’est à une vingtaine de minutes porte à porte.

  1. Dommage que j’habite si loin de Paris. Tu nous fais découvrir tellement d’endroits si « simples » et si merveilleux … merci pour cette jolie promenade.

    1. Je suis contente que tu le perçoive comme ça car c’est exactement l’idée de ces billets « vous emmener en promenade ». Alors si c’est perçu comme ça, je suis heureuse.

  2. J’ai decouvert l’existence de ce jardin il y a peu et j’ai ete tres etonnee de savoir qu’il se trouvait aux portes de paris, il est depuis sur ma liste de choses a faire pour quand je rentre a Paris. Si on aime les jardins, il faut venir a Londres lors du open square garden qui a eu lieu il y a peu et qui a lieu une fois par an car c’est l’occasion d’y decouvrir des jardins secrets qui ne sont habituellement pas ouvert au public!

  3. Tes photos sont vraiment chouettes. J’aime beaucoup ce jardin et j’ai pu m’y rendre de nombreuses fois. Avant il était possible de prendre le thé dans la palmeraie. C’était magique. Je ne sais pas si ce sera possible après les travaux (faudrait que je me renseigne à ce sujet d’ailleurs).

    Par contre, moi, j’adore visiter les jardins et je n’ai jamais considéré ça comme une activité de mémé ;-)

  4. la visite des jardins une activité du troisième âge?! :D
    j’ai beaucoup aimé ton reportage! ce jardin que je veux visiter pourtant, je n’ai jamais réussi à y mettre les pieds…

  5. Quelle belle ballade ! Moi aussi, je me remarierais bien dans un jardin anglais avec de belles roses anciennes dans les boucles…. Tu me fais rêver ! ;-)

  6. Je te rejoins un peu dans ton premier paragraphe, visiter un jardin c’est vraiment une activité qui m’attire. Pour m’allonger dans l’herbe, faire un pique nique, lire, ok mais visiter?! Peut-être parce que je n’y connais rien en botanique, les plantes ça me parle pas.
    Je reconnais que tes photos sont jolies et le jardin japonais ainsi que cette roseraie incroyable attisent ma curiosité. Mais pas sûr que j’y aille… Enfin je garde ça dans un coin de ma tête, on sait jamais ^^

    Bon ceci dit quand j’ai été à Marrakech, au Jardin de Majorelle, je n’avais plus envie d’en partir tellement c’était beau…

  7. Hé hé, je suis définitivement une mamie, j’adoooooore visiter les jardins.
    J’ai fait marcher Vianney des heures à Bali pour qu’on voit un sublime jardin botanique (mais j’avais plus de batterie dans mon appareil, je m’en remets toujours pas).
    Et il faut absolument (si tu ne l’as pas encore fait) que tu visite Giverny, le jardin de Monet, c’est trop beau !

  8. Cellebrindal

    C’est tout simplement magnifique… :rit
    C’est dans ces cas-là que je regrette de vivre à l’autre bout de la France…

  9. Merci pour cette découverte! Personnellement, j’adore les beaux jardins et je ne manquerais pas d’y faire un petit tour, lors de ma prochaine escapade parisienne!

  10. J’habite juste à côté de ce petit trésor et il me ravit quelque soit la saison. Ca fait plaisir de voir des photos; tu as un vrai regard rêveur qui fait plaisir. La prochaine fois, pense aux serres d’Auteuil, juste à quelques pas, elles sont superbes aussi!

  11. Bonjour Anne-So,

    en tant que chargé de communication d’Albert-Kahn, musée et jardins,

    je vous remercie de votre bel article et de faire ainsi partagé votre passion pour ce lieu.

    Je retiens particulèrement dans votre post la compréhension sur le fait qu’on ne puisse pas marcher sur les pelouses. Effectivement le lieu est un jardin historique, à voir comme des scènes paysagères, proches de tableaux vivants…

    Pour information, nous disposons depuis plusieurs jours d’un site internet temporaire : http://www.albert-kahn.fr

    Au plaisir de vous lire et de vous accueillir,

    Vladimir

  12. Merci pour ces superbes photos : c’est vraiment magnifique ! Je ne connaissais pas non plus ce jardin : désormais je sais où aller me promener à Paris :)

  13. Ha, ma soeur m’y a emmenée au mois de mai !
    J’ai adoré !
    J’ai préféré le jardin anglais au jardin français, ou même japonais, mais ils étaient tous vraiment magnifiques…

    Une bouffée réelle de nature & d’air frais à Paris !

Répondre à Foley Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page