,

La petite bibliothèque du bonheur

Si vous suivez mon compte Instagram (si vous ne le faites pas, vous devriez ^^) vous avez probablement vu passer cette photo, sous laquelle j’expliquais que je n’avais jamais été aussi heureuse qu’aujourd’hui… et ceci en dépit d’une année objectivement difficile sur certains plans. Vous avez été nombreuses à me questionner sur ce sujet. Comment je m’y étais prise?

Eh bien je vais vous le dire : tout bêtement. En lisant.

Avec les livres évidemment, il y la pratique, l’expérience personnelle, l’expérimentation. Mais je reviendrai sur tout cela dans différents billets. Aujourd’hui, je commence par le commencement, si je puis dire. Lorsque je me trouve face à un problème, ou tout simplement dans une période plus sombre, les livres sont toujours ce vers quoi je me dirige en premier. Ils sont mes premiers professeurs. Et, si parmi les kilomètre de pages que j’ai pu lire ces dix dernières années tous ne m’ont pas convenu, certains d’entre eux ont apporté des changements importants, voire déterminants dans ma vie.

Je mettrai ce billet à jour régulièrement afin d’ajouter mes trouvailles au fil du temps et bien entendu, je suis avide de vos conseils et suggestions sur le sujet ! Je vous invite vraiment à les partager en commentaire : qui sait quel immense service vous rendez à quelqu’un par la simple mention d’un titre qui a contribué à vous rendre plus heureux?

– 1 –
Si vous manquez d’un petit quelque chose
pour embrasser vos rêves

Big Magic

Big magic (ou, si vous préférez lire en français : Comme par magie) est le dernier livre de l’écrivain Elizabeth Gilbert, surtout connue pour son roman Eat Pray Love. Mais Big Magic n’est pas un roman : Gilbert y parle de la créativité et de sa conception d’une vie créative ; comment et pourquoi se donner les moyens d’inventer un vie qui nous plait. Ici, il n’est pas vraiment question de création au sens auquel on l’entend habituellement et qui implique une “oeuvre”. Elle y parle aussi des idées et de la manière dont elle reçoit l’inspiration, la relation qu’elle entretient avec ce que l’on appelle le génie créatif. Je partage les idées d’Elizabeth Gilbert à la virgule près, sur toutes ces questions. Donc évidemment, je vous encourage à lire ce livre et au-delà de ça, c’est un ouvrage qui donne de l’enthousiasme, l’envie de se lever et se lancer dans son aventure personnelle. Si vous ne les connaissez pas déjà, je vous propose également de regarder les deux conférences Ted d’Elizabeth Gilbert au sujet du génie créatif, ici et . Elles constituent une excellente entrée en matière.

– 2 –
Besoin d’un petit shoot de confiance en la vie?
Very Good Lives

Il s’agit du discours donné par J.K. Rowling à l’université de Harvard. Elle y parle de l’importance de l’échec et du pouvoir de l’imagination dans nos vies. Et j’adore – j’adore ! – tout ce qu’elle dit dans ce petit bouquin. J’aime aussi le fait que les étudiants d’une des écoles la plus prestigieuse au monde ne partent pas avec seulement en tête des idées de pouvoir et de réussite financière ou sociale, qu’on leur propose quelque chose de plus grand que ça et de plus intime, aussi. Very Good Lives est également un super cadeau à offrir à ceux que vous aimez : les illustrations sont ravissantes et les bénéfices du livre sont entièrement reversés à Lumos, l’organisme de protection de l’enfance fondée par l’auteur.

– 3 –
Si vous avez envie d’apprendre à méditer
sans vous prendre la tête
Calme, mon carnet de méditation

C’est le superbe carnet de médiation d’Arnaud Riou. À offrir à toute personne un tant soit peu contemplative et bien sûr à soi-même si on est cette personne. Calme est un carnet qui se propose de vous accompagner dans la pratique de la méditation, mais d’une manière très particulière : en se basant sur plein de choses que vous accomplissez déjà. Il m’a appris par exemple qu’il m’arrivait de méditer sans même m’en rendre compte et, plutôt que de me diriger vers des rituels qui ne me conviennent pas forcément, ouvre l’espace pour créer et développer soi-même sa pratique méditative, avec plein de clefs, de jolis exercices, d’idées… C’est un livre ravissant et joliment illustré par la talentueuse Marie Bretin. Ce genre de livre qu’on peut ouvrir à n’importe quelle page et qui nous font du bien.

– 4 –
Si vous ne savez pas (encore) vivre le moment présent
The Power of Now

The Power of Now, le célébrissime livre d’Eckhart Tolle (“Le Pouvoir du Moment Présent” en français) est de ces livres qui m’ont marqué à vie… mais cela m’a pris beaucoup de temps pour en intégrer les enseignements et commencer à tenter de les appliquer vraiment. Si vous ne devez en lire qu’un, je pense que c’est celui-ci. On pourrait le résumer en une ligne : le passé n’existe plus, le futur n’existera jamais. La seule chose vraie, c’est le moment présent. Mais vous vous doutez bien que si l’auteur s’est donné la peine de développer cette idée sur 200 pages, c’est qu’il y a pas mal de choses à détailler là-dedans. Mettre en pratique les enseignements contenus dans “Le pouvoir du Moment Présent” n’a rien de facile. Pour moi, cela fonctionne par prises de conscience, par paliers. Je ne suis encore qu’un petit Padawan, mais ce livre, lu il y a cinq ou six ans, a déjà produit bien des changements.

– 5 –
Si vous avez envie d’un peu de magie dans votre vie
(et de clarifier votre rapport à l’argent)
Lucky Bitch

Lucky Bitch est le premier livre de Denise Duffield Thomas et j’ajoute également le livre suivant “Get Rich, Lucky Bitch” (seulement en anglais, hélas). Denise est “Money Coach” : elle aide ses clientes à devenir plus riches en améliorant leur relation à l’argent. En réalité, elle y parle surtout de la loi d’attraction (cette idée selon laquelle on attire à nous les événements qui jalonnent notre vie en fonction de notre attitude et de nos pensées), mais elle le fait avec une énergie communicative et beaucoup d’humour. En le lisant, j’ai compris plein de choses à propos de mon rapport à l’argent (la peur de manquer, la peur d’avoir trop, de briller…) et la lecture de ces deux livres a été très libératrice. Parce que bien sûr, à travers l’argent, il y a toutes les blessures pas guéries, les peurs, les croyances qui nous empoisonnent l’existence, toutes les cases dans lesquelles on s’enferme tout seul… Lire ces deux livres a été une expérience réjouissante et m’a appris plein de choses. Denise m’a rappelé qu’on est toujours bien plus que ce qu’on croit.

– 6 –
Pour mieux comprendre votre monde intérieur
Les quatre accords Toltèques

Le livre de Don Miguel Ruiz Les quatre accords toltèques, mais aussi Le Cinquième accord Toltèque qui complète le premier ouvrage m’ont ouvert bien des portes. Les accords toltèques peuvent se résumer ainsi : Ne fais pas de suppositions, que ta parole soit impeccable, N’en fais pas une affaire personnelle, Fais toujours de ton mieux, et le cinquième “Sois sceptique, mais apprend à écouter”. Simple à comprendre et à admettre, très difficile à appliquer. Pour autant, ce livre m’a énormément aidée à prendre de la distance avec les événements, à me convaincre d’essayer toujours de ne pas dire du mal, à exercer ma capacité d’empathie… bref. Je considère ce livre comme un excellent guide et, une fois encore, même si je suis loin de parvenir à pratiquer quotidiennement tous les enseignements contenus dans ce texte, ils forme une sorte de colonne vertébrale, vers laquelle j’essaie de tendre… tout simplement parce que je constate que je me sens mieux que jamais, chaque fois que je m’en approche.

– 7 –
Si vous souhaitez en ce moment développer votre réseau
Comment se faire des amis

Ce livre si plein de bon sens au titre si… embarrassant (qui voudrait avoir sur sa table de salon un livre intitulé “comment se faire des amis”, franchement?), écrit par Dale Carnegie en 1936! En réalité, Comment se faire des amis, est moins axé sur la notion d’amitié que sur les relations sociales en général. Comment les développer et créer autour de soi un cercle de relations agréables afin de développer – notamment – son influence. C’est un livre qui date un peu puisque je l’ai trouvé dans la bibliothèque de mon grand-père (mort il y a près de quarante ans), mais justement, j’aime le style un peu poussiéreux de l’auteur et le fait qu’il propose des stratégies humaines. Cet équilibre entre l’idée de développer ses relations pour étendre son cercle social et l’idée qu’il faut que ce soit profitable à tout le monde. Il y a beaucoup de bon sens et de générosité dans cet ouvrage.

– 8 –
Pour apprendre à gérer ses angoisses et son stress
Mieux vivre avec l’EFT

Mieux vivre avec l’EFT est un livre de Jean-Michel Gurret. Avez-vous déjà entendu parler d’EFT (Emotional Freedom Technique ou, en français, technique de libération émotionnelle)? C’est une méthode qui vise principalement à réduire le stress et l’anxiété que l’on peut éprouver dans bien des situations : peur de parler en public, peur de se lancer sur une nouvelle voie, addictions, schémas répétitifs… Elle fonctionne par des affirmations, couplées à des pressions sur certains points énergétiques… ces mêmes points que l’on rencontre partout dans la médecine orientale. Exactement le genre de technique bizarre qui fait ricaner les sceptiques… mais qui a sur moi des effets hallucinants. Si ça vous intéresse, j’y reviendrai plus longuement d’ailleurs : je suis tout à fait prête à me faire, le temps d’un billet, l’apôtre de l’EFT tant mon expérience personnelle est favorable. Et comme c’est super facile à apprendre et mettre en pratique (en une heure, vous avez les fondamentaux en main), je vous suggère d’essayer avant de hausser les sourcils et on en reparlera. En plus il s’agit d’un livre de poche. Franchement, vous ne courrez pas de grand risque à essayer. Vous pouvez aussi regarder les vidéos de Brad Yates sur sa chaîne YouTube, qui vous permet de suivre pas à pas les séance d’EFT qu’il enregistre, en fonction de ce qui vous tracasse (en anglais).

– 9 –
Si vous avez besoin de repenser votre vie ou
de prendre un nouveau départ

La semaine de quatre heures

Ne me dites pas que vous n’avez jamais entendu parler du livre de Tim Ferris, La semaine de quatre heures? C’est ce livre qui vous explique comment vivre une vie épanouie en ne travaillant que quatre heures par semaine. Je suis en train de le relire, en ce moment et, même si je suis trèèèèèès loin de réussir ce challenge (mes journées comptant plutôt 10 à 12 heures de travail par jour, on peut dire que sur ce chapitre, je pédale vraiment dans la semoule), le livre de Tim Ferris donne une mine d’idées pour s’approcher de cet idéal, aussi bien sur le plan du développement personnel que sur des questions plus pragmatiques comme la manière d’optimiser et automatiser les tâches sans valeur ajoutée, ou de gérer son temps, tout simplement. C’est vraiment, un livre que je vous recommande si vous vous sentez insatisfaite de la manière dont s’organise votre vie aujourd’hui.

Cette première liste touche à sa fin. À vous de jouer maintenant, je suis impatiente de lire vos avis et suggestions! Passez une belle journée, même si le temps nous fait – encore – un peu la tête :)

Vous pourriez aussi aimer

24 comments on “La petite bibliothèque du bonheur

  1. Merci pour cette bien chouette sélection ! Ce n’est pas vraiment mon type de lecture mais tu m’as vraiment donné envie de m’y mettre ;) Belle journée à toi !

  2. Merci pour cette liste. Elle est parfaite pour les vacances. Et puis ça fait du bien un peu de positivité :)

  3. Génial cette liste !! Merci beaucoup ! :)

  4. Merci pour la mine d’or ! Tim Ferris, je valide, à relire cet été en ce qui me concerne. J’ajoute La Magie du Rangement par Marie Kondo car grâce à ce livre, j’arrive à maîtriser mon bordel alors que j’en souffrais beaucoup (malgré des rechutes, hein) et Les Techniques de visualisations créatrice de Shakti Gawain qui est bluffant en pratique. Des baisers.

    • Je ne connais pas les techniques de visualisation créatrice de Shakti Gawain. Visiblement il n’existe pas de version ebook, alors une fois n’est pas coutume, je vais le commander. Merci Marjolaine :-)

  5. En complément du livre d’Elizabeth Gilbert, il y a aussi son podcast, où elle approfondit ses idées et discute avec d’autres créatifs. Passionant! :)

  6. oh voilà une sélection qui me parle ! j’en ai trois ou quatre dans ma biblio. je suis d’accord, ces livres font avancer. le pouvoir qu’ils ont est énorme. grand merci à toi et à eux pour ce partage <3

  7. Oh je suis bien d’accord avec toi. Rien de mieux que de se plonger dans un bouquin pour chasser les idées noires. Depuis toute petite ma bibliothèque est un refuge, je ne compte pas le nombre d’heures passées à lire, un peu partout. Merci pour cette jolie sélection, je puiserai dedans une fois que j’aurais avalé ma pile à lire de cet été !

  8. Merci pour cette sélection au top ! J’ai envie de tout lire :D

  9. Coucou, je vous conseille “mon chateau dans les nuages” de Barbara Sophia Tammes qui invite à l’introspection tout en faisant travailler la créativité ! C’est le livre qui m’a fait le plus de bien jusque là.

    Aline

    • Ohhhh rien que le titre est joli ^^ Merci !

  10. Bonjour,

    Je m´appelle Raphaëlle et je me suis lancée dans l´aventure du blogging fin de l´année dernière avec mon blog My Little Happy Mess. (http://my-little-happy-mess.blogspot.com)
    Je crois sincèrement au plus profond de moi que le bonheur se trouve dans les petites joies de tous les jours et c´est cette idée que je souhaite partager tout au long de l´été. Je suis fan de votre blog et j´aimerai vous inviter à participer à mon projet : un été de petits bonheurs.
    L´idée est de poster chaque jour un petit bonheur (un rayon de soleil, une sieste dans un transat, le sourire d´un enfant…) de la part d´un auteur de blog qui me plait.
    Je serais vraiment très flattée que vous acceptiez de participer ! J´ai juste besoin d´une photo et de l´intitulé de votre bonheur.
    Quelque soit votre réponse, je vous souhaite un très bel été !
    A bientôt j´espère,

    Raphaëlle

  11. J’ai bien envie de lire “Lucky Bitch” du coup, surtout avec un titre aussi drôle ! Le livre qui a créé pas mal de déclics coté boulot est “Lean In” de Sheryl Sandberg. Vraiment top ! Ces deux lectures combinés et à mon avis, plus rien ne nous arrête ;)

  12. Merci pour ce magnifique partage de bonheur !
    Quelle belle sélection qui donne immédiatement envie de tous les lire … :)

  13. C’est drôle que “la semaine de quatre heures” soit un livre recommandé par les blogueuses, l’ayant lu suite à une recommandation d’E. Bridge, j’ai été abasourdie par cette approche de la vie, du travail, de l’ambition. J’ai vraiment l’impression que le but de l’auteur est d’externaliser en Inde ou en Chine ses basses tâches et au final, de ne faire de son travail qu’une optimisation de son temps éveillé, avec pour ambition de ne faire que des tâches qui rapportent. Aucune réflexion sur la notion d’intérêt général, le social (externaliser sa gestion des mails en Inde, quelle extraordinaire idée vraiment), pourquoi on travaille, à quoi on sert, ce que l’on veut apporter au monde. Bref ça m’a très peu plu, et très peu plu que plusieurs blogs ne cessent de le mettre en avant comme un bouquin génial, sans aucun recul.
    C’est aussi ce que je retrouve dans cette injonction au well-being, à la méditation, au productivisme personnel, à la quête de son petit bonheur. Je ne te jette pas la pierre hein, ça me fait juste réfléchir que l’on retrouve ces réflexions dans beaucoup de blogs actuellement (et plus largement dans les magazines et la presse). Peut-être que ces modèles entreprenariaux (les blogueuses) représentent une frange de la société bien particulière également, qui doivent optimiser leur vie :) Perso ce n’est pas une réflexion que j’ai, et j’en ai un peu marre de cette quête personnelle de l’instant instagrammable et de la mise en scène de sa vie comme une suite d’enchantement et de voyages parfaits.
    Je ne commente pas tellement sur les blogs, et c’est certainement maladroit ma façon de le faire, mais c’était simplement pour partager cet étonnement et ce début de réflexion.
    Bonne journée!

    • Bonjour Caro,
      Je comprends ce que tu veux dire, concernant la semaine de quatre heures. Et je suis d’accord avec toi, sur bien des points. Mais pour moi c’est avant tout un livre sur l’optimisation (non pas sur l’économie en général), et c’est en cela qu’il est excellent : il m’a appris à réfléchir sur les aspects économiques de ma manière de travailler… ce qu’en tant qu’auteur je n’ai jamais appris à faire. Il y a quelques années, avant de découvrir ce livre, je passais par exemple deux à trois heures par jour à trier/classer/répondre à mes mails et je me sentais en permanence débordée par des choses qui me faisaient perdre un temps fou. Ce livre m’a beaucoup aidé (et m’aide toujours) à faire le tri, automatiser les tâches qui n’ont pas besoin d’être accomplies par moi etc… À ce jour, pour tirer de mon activité un salaire convenable je n’ai d’autre choix que d’enchaîner les contrats, donc de travailler trop. Pour l’instant, c’est le prix à payer pour faire en parallèle des choses que j’aime, je l’ai choisi et je l’accepte. Mais forcément, un Tim Ferris qui apporte des solutions concrètes à ce problème de charge de travail, je le reçois comme le messie. Ce qui ne signifie pas pour autant que tout est à prendre au pied de la lettre dans ce livre, ni que je n’ai aucun recul sur le sujet (non, je n’ai pas une assistante en Inde, et je ne ferai rien produire dans un atelier au Bengladesh… c’est la mécanique qui est intéressante).
      Ensuite, concernant ce que tu écris à propos de ton raz-le-bol du “well-being”… je dirais juste que rien ne peut convenir à tout le monde :) Et après tout, chacun est libre d’avancer dans la vie comme il l’entend, je ne vois aucune “injonction” nulle part, seulement des propositions faites à qui se sent concerné. Pour ce qui est de mon expérience personnelle, je ne peux dire qu’une chose : j’ai traîné toute ma vie une sorte d’immense tristesse existentielle qui a commencé à disparaître lorsque je me suis intéressée à toutes ces choses, il y a une dizaine d’années, sans oser en parler tant c’était mal vu. Mais j’ai pu, au fil des années, observer les changements que cela produisait sur moi… aussi bien que pour mon entourage. Toutes ces lectures, ce temps passé à me questionner ont produit de vraies transformations et cela me passionne de voir à quel point le travail sur soi transforme tout en soi, mais aussi à l’extérieur de soi. Quant-à ces histoires de “phots instagrammables”, j’avoue ne pas comprendre ce débat. Photographier les petites choses que l’on aime et les partager, ce n’est pas nécessairement la promotion de soi, ce peut-être simplement du partage. C’est comme ça que je le vois. Et encore une fois, chacun son point de vue.

  14. Rien que de lire cette liste me fait du bien :) D’ailleurs, rien que de lire des livres sur le bien-être me calme, m’apaise, sans forcément mettre en pratique après avoir refermé le livre (quoique…). J’ai récemment lu “Le pouvoir du moment présent”, et il m’a aidée à me sentir bien mieux alors que je traversais un coup de mou, à voir les choses différemment. Bon, j’ai bloqué sur certains passages un peu trop “mystiques” pour moi, et des redondances, mais c’est un livre à recommander sans hésitation! J’ai surligné pas mal de passages, pour m’en imprégner de temps en temps…
    Venir ici me fait le même effet, tu as le don d’écrire des textes thérapeutiques!
    Sinon, je suis en train de lire “Méditer pour ne plus déprimer” de Jon Kabat-Zinn et al, et il permet de comprendre pas mal de choses sur le fonctionnement mental (et sa capacité à nous enfoncer davantage) et de s’en détacher, et de penser différemment. De la pleine conscience quoi… Très instructif!
    Ah, et le magazine “Flow” aussi!

    En tous cas, là, j’ai bien envie de lire “les quatres accords toltèques” et le livre sur l’EFT…
    Merci pour cette sélection heureuse!

  15. Merci Anne Solange de partager tout cela avec nous. J’ai commandé The Power of Now. Et je compte bien essayer l’EFT. Vos articles et vos photos font tellement de bien. J’en ai bien besoin en ce moment.

  16. Ta liste m’inspire énormément ! J’en ai lu certains mais je vais acheter les deux premiers très rapidement . Et merci pour ton aura positive …..

  17. Une belle liste pour passer l’été tout en douceur

  18. C´est vrai qu´elle fait du bien cette liste! J´ai essayé l´EFT et je confirme: c´est une technique qui peut aider. Ce n´est pas une recette miracle, mais elle permet de s´autoriser à se libérer de tout ce qui est douloureux. S´autoriser à avancer, c´est déjà un grand pas! Peut-être le début d´une vie plus apaisée, plus positive. Merci pour ces conseils de lecture. Il me tarde de lire ton billet sur l´EFT et éventuellement de partager mon expérience avec ceux qui ont essayé cette méthode. Bon été à tous.

  19. Merci pour ta liste !! J’ai lu sur tes conseils “comme par magie” cet été, la première fois que je lisais un livre de développement personnel ! J’ai bien aimé l’écriture fluide, positive, dynamisante, et qui dédramatise l’enjeu. Je relis ton commentaire et c’est amusant car moi, j’ai au contraire trouve ça très oriente sur la créativité pure autour d’un art (pour elle ecrire) ou d’ une œuvre, plus que pour une nouvelle vie professionnelle par exemple comme quoi on peut avoir des lectures différentes d’un même ouvrage. J’ai bien aimé sa réflexion sur la créativité, le génie creatif, la queue du tigre ; elle sait bien decrire les sensations liées a la créativité et c’est vraiment réjouissant a lire. Certains de ses principes sont forts – meme si tout ca est surtout beaucoup de bon sens mais que l’on prend rarement le temps de rationaliser et traduire en principes. Bref merci j’ai eu du plaisir à le lire et j’y pense souvent depuis.

  20. Ah je n’ai pas encore lu Big Magic, en revanche j’écoute régulièrement le podcast associé (Magic Lessons) et je le trouve très bien.
    Dans la même veine, cela fait des mois que je me dis que je veux lire l’ouvrage d’Eckhart Tolle, et je ne l’ai pas enccore acheté.
    Parmi les livres que tu cites, je n’ai pas lu celui sur l’EFT (mais j’y ai été formée ces dernières années) et c’est vraiment un outil puissant. J’ai aussi lu les 4 accords toltèques et la semaine de 4 heures, qui sont très bien, même si pour ce dernier, comme toi, j’étais loin, mais alors loin de ne travailler que 4 heures par semaine !
    Et dans ceux que je ne connaissais pas et qui m’intriguent, il y a le 2, le 4, le 5 et le 7.
    Me voilà avec plein de nouveaux titres à ajouter dans ma liste de livres à lire, merci !
    Pour ce qui est de la suggestion, je te recommande le livre qui s’appelle “Desire Map” de Danielle LaPorte, c’est une manière de revoir les listes d’objectifs et autres résolutions personnelles pour qu’elles viennent plus du cœur et nous apportent des bonnes choses sur le chemin de leur réalisation. Ca fait 3 ans que je l’ai, je le lis a minima 2 fois par an, et je l’aime toujours autant (et aussi, c’est peut être futile, mais je trouve la couverture très jolie, voilà).
    Merci encore pour cette belle liste, à bientôt !

  21. Tous ces livres me font envie. Je pense que Big Magic et Lucky Bitch vont être les premiers sur ma liste.
    Calme mon carnet de méditation, je me le suis offert et puis à ma maman aussi :)
    En ce qui me concerne, “Miracle morning” et “La magie du matin” m’accompagnent, même style évidemment, mais avec une forme différente et des idées complémentaires, j’aime l’énergie et le côté entreprenant de l’américain Miracle morning et la multitude d’idées et la douceur du français La magie du matin.
    “Libérez votre créativité” de Julia Cameron, “Créez la vie qui vous ressemble” de Anne-Marie Jobin, je ne les ai pas lu en entier, j’en prends des passages… (C’est mon gros défaut ça, d’acheter tout plein de livres et de les picorer seulement.)
    “Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” (Raphaëlle Giordano), un roman tout léger, qui se lit facilement, c’est du baume au cœur, et surtout, les exercices que le personnage fait peuvent être notés dans un carnet, et on peut les faire, nous aussi. C’est un “roman-guide” on pourrait dire.
    Merci pour toutes ces bonnes idées.

Les commentaires sont fermés