Un week-end à Florence

un-week-end-a-florence-00

Florence, Toscane… Voilà des noms qui font rêver. Je crains pour ma part à tel point la chaleur que ce ne sont pas là les destinations de vacances qui me viennent à l’esprit (je rêve plutôt d’Irlande, de Laponie ou d’Islande). Je suis donc heureuse qu’un projet – dont je vous parlerai bientôt – m’ait conduit là où je n’aurais jamais décidé de me rendre par moi-même.

La ville de Florence, je dois l’admettre, ne m’a pas transportée autant que je l’aurais voulu : si je suis fascinée par les légendes qui gravitent autour de Lorenzo de Florence et sa famille de psychopathes, les villes « chargées d’histoire » ne sont pas nécessairement celles qui me séduisent le plus.

Je n’ai aucune peine à reconnaître leur indéniable beauté, mais le souvenir des vacances touristiques organisées par mes grands parents lorsque j’étais petite, menées au pas de course entre visites de galeries interminables dans des musées monumentaux et arrêts obligatoires dans chaque basilique, cathédrale ou tout autre lieu de culte remarquable ont eu raison de mon enthousiasme. Or Florence se prête justement parfaitement à ce type de tourisme.

Il n’empêche, c’était un week-end fantastique. Et je n’ai pas échappé à tous les clichés touristiques : je suis restée sans voix devant la lumière de fin de journée sur le Ponte Vecchio ; sur les hauteurs de Florence, près du jardin Boboli, j’ai regardé le soleil se perdre dans la toscane, je me suis amusée du spectacle des courses d’aviron sur l’Arno et arpenté les ruelles étroites qui font du centre ville un labyrinthe dans lequel on se plaît à se perdre. Mais si je devais y revenir un jour, ce serait sans hésiter pour découvrir la campagne environnante que je n’ai fait qu’apercevoir de loin mais qui m’a semblé terriblement envoûtante.

Enfin, comme on ne se refait pas, je pourrais aussi vous parler de ce que j’y ai mangé des heures durant et de la douceur de vivre si spéciale d’un week-end ensoleillé quand on vient de quitter le glagla parisien.

Voici maintenant quelques images prises, presque toutes, dans la lumière dorée de la fin du jour.

[imagebrowser id=289]
[nggallery id=289]

Et hop, quelques adresses parmi mes préférées…

+ Manger – Il Quattro Leoni
J’y ai sans conteste goûté un des meilleurs plats de pâtes de ma vie : des raviolis à la poire dans une sauce au fromage et aux asperges. Tous mes compagnons de voyages s’accordent sur ce point : il faut en avoir mangé au moins une fois dans sa vie. Le vin y était succulent, de mêmes que les entrées. Le cheesecake, au dessert, vaut aussi le détour et d’après ce qu’on dit, les amateurs de viande ne jurent que par la fiorentina, un morceau de boeuf local, ainsi que par le mijoté de sanglier au chocolat.

Je ne peux trop vous conseiller de réserver si l’envie vous prend de venir y dîner : le restaurant fait salle comble à chaque service.

Trattoria Quattro Leoni
Via dei Vellutini 1/r piazza della passera
50125 Firenze
Tel : +39 (0) 5521 8562
www.4leoni.com

? ? ?

+ Manger – Giovanni da Verrazzano
Une fois encore, je peux sans hésiter, dire qu’il s’agissait d’un des meilleurs plats de pâtes jamais dégusté que ces raviolis aux châtaignes du restaurant Giovanni da Verrazzano. Il est situé sur la place principale d’un petit village, Greve in Chianti. Nous y avons déjeuné dehors, au soleil, en buvant du chianti. Une vraie bonne adresse. Apparemment, le restaurant est aussi une auberge, mais n’ayant pas testé le gîte, je ne peux vous donner un avis.

La place est sertie d’échoppes d’artisanat local, notamment de broderies : j’ai dû faire preuve d’une grande maîtrise de moi-même pour ne pas céder à la tentation des taies d’oreillers brodées. D’autant plus que les prix ne m’ont pas paru excessifs.

Ristorante Giovanni Verrazzano
Piazza Giacomo Matteotti n° 28,
50022 Greve in Chianti (Firenze)
Tel: +39 (0) 5585 3189
www.albergoverrazzano.it

? ? ?

+ Boire un verre – Le club Cavalli
C’est le seul endroit de cette petite liste où je ne suis pas allée. Il s’agit du lounge bar Roberto Cavalli. Nombre de publicités, dans Florence, jusque dans les taxis, en vantaient les mérites, et les photos, très roberto cavalli – c’est-à- dire du léopard et du bling bling en veux-tu-en-voilà – ont réellement de quoi attiser la curiosité. Nous avons manqué de temps pour cette fois-ci, mais il ne fait pas de toute : pour ma prochaine visite en terre florentine, je veux voir ce que j’imagine être un monument du mauvais goût à l’italienne.

Cavalli Club
8 Piazza del Carmine
50124 Firenze
Tél: +39 (0) 5521 1650

? ? ?

+ Dormir – Le San Gallo Palace
Ne me demandez pas où, exactement, est situé le San Gallo Palace. Je peux seulement vous dire qu’il est relativement central. Le petit déjeuner n’y est pas très intéressant (si vous pouvez vous contenter le matin d’un café croissant, je ne peux que vous recommander de vous rendre à la pasticceria della liberta qui se trouve à cinq mètres à votre gauche en sortant de l’hôtel), mais on y dort fort bien. Le service est agréable, l’isolation parfaite, les chambres propres et le prix raisonnable : à partir de 75 euros la chambre double si vous réservez sur le net.

San Gallo Palace
2 via Lorenzo il Magnifico
50129 Firenze
Tél : +39 (0) 5546 3871
www.sangallopalace.com

? ? ?

+ Shopping – Miu Miu & Luisa via Roma
Je n’ai pour ainsi dire pas fait de shopping, mais pour le plaisir des yeux, arrêtez-vous au moins quelques minutes dans les boutiques Miu Miu (un vrai bijou) et Luisa Via Roma (la boutique ultra-mode très haut de gamme à Florence).

Via roma
50122 Firenze
Luisa via Roma : http://blog.luisaviaroma.com/
Miu Miu : www.miumiu.com/stores

? ? ?

+ Shopping – la Officina Santa Maria Novella
Mon vrai coup de cœur. Il s’agit d’une herboristerie-parfumerie à l’ancienne qui se visite comme un musée. Le lieu est somptueux. Les prix y sont plus que prohibitifs et l’organisation incertaine, mais les parfums irrésistibles. Je n’ai pas résisté à une eau de Cologne au gardénia qui est instantanément devenue mon eau de toilette attitrée, ainsi qu’au talc parfumé, au gardénia également.

Si vous passez à Florence, vraiment, ne vous laissez pas miner par le spectacle touristique qu’offre l’antique parfumerie et faites un petit détour par ce temple du raffinement, vous ne serez pas déçu. J’ai aussi embarqué avec moi une boîte de pastilles à la menthe et aux huiles essentielles que j’aimerais beaucoup pouvoir retrouver en France.

Pour information, il semble que la boutique parisienne Amin Kader, rue Guisarde dans le 6ème, commercialise les produits Santa Maria Novella. ?

Officina Profumo di Santa Maria Novella
Via della Scalla 16,
50123 Firenze
tél : +39 (0) 5521 6276
http://www.smnovella.it/

un-week-end-a-florence-bis

  • 0

    Overall Score

  • Evaluation des lecteurs: 0 Votes

Vous pourriez aussi aimer

32 comments on “Un week-end à Florence

  1. Je deviens accro à tes jolis billets…C’est grave docteur ?
    Ca faisait un petit moment que tu n’avais rien posté et j’avoue que ça me manquait!
    Je ne suis pas déçue aujourd’hui avec le compte-rendu de ton week end, qui avait l’air idyllique. Que de belles photos! Ce soleil … ahh ça a du te faire un bien fou :)

    Mel

  2. Pourquoi on n’a pas Santa Maria Novella à Paris, il y a bien une boutique à Nyc ! J’ai une eau à la fleur d’oranger, plus rafraichissante tu meurs !
    Bon, Amin Kader tu dis ? Vais aller voir, merci pour l’info.

  3. Je suis allée plusieurs fois à Florence, et ce que je préfère, c’est marcher dans les petites rues, sans but précis, regarder les maisons, les arrière-cours… J’adore cette ville. Et Santa Maria Novella, mmmhhh, un vrai bonheur! Amin Kader vend bien les produits à Paris, mais nettement plus cher que là-bas. J’adore la crème aux amandes pour les mains. Divine!

  4. Alors là tu nepeux pas savoir comme ton billet ce matin tombe bien, moi qui suis tellement stressée que je ne peux plus bouger, voir ces photos ça m’a fait tellement de bien..merci!

  5. merci pour ces quelques adresses… je les mets de coté :clin

  6. tu as mis les pieds dans cette vile que je chéri tant…je n’y suis allée qu’a deux reprises mais à chaque fois j’ai eu la sensation d’être chez moi…bien sur les touristes endormis c’est mieux …j’ai justement trouvé un lieu idéal de villégiature dans cette jolie campagne toscane ponctuée de cyprès : le « Pian dei Giullari « …à 30 mn a pied du fameux pont, via la rue san leonardo, pleine campagne sur les hauteurs : un rêve…j’y ai été hébergée par des gens charmant : le monsieur qui fait pain et viennoiseries tous les matins pour nous et sa femme qui se pare du plus beau sourire, de son bel accent chantant pour répondre à toutes les questions sur sa région.
    pour une prochaine fois si ça t’intéresse !

    • Merci pour cette adresse, que je ne manque pas de noter pour une prochaine fois.

      Ce que tu décris à propos de Florence est exactement la sensation qui s’empare de moi dès que je mets le pied à Londres :)

  7. T’as pas eu le syndrome de Stendhal au moins ?
    Enfin quelqu’un comme moi qui n’aime pas la chaleur du soleil… qui ne rêve pas à l’idée de plages de sable blanc.
    Merci merci merci !
    Contente que tu te sois pris tant de beauté dans la figure et qu’en plus tu aies bien mangé ;)
    Bisous
    Anne

    • Oui, la chaleur, définitivement, ça me gâche tout le plaisir. Et justement, le temps à Florence ce week end était parfait : 16/19 degrés et le soleil. Un temps idéal pour moi. J’étais aussi allée à Venise en Avril et c’était formidable. En plus, il y a moins de touristes :)

  8. Et tu n’as pas acheté de thé à la Officina ? Surprenant, rires, une institution florentine et un pèlerinage pour mes parents à chaque fois que nous allons à Florence. @ +++

    • Ahhhh :) Tu me donnes l’impression d’avoir manqué quelque chose là, une institution de thé et j’ai laissé passé ça, pff. En fait, j’avais noté quelques adresses, mais j’ai sans doute trop en tête le cliché italie=café. Mais merci beaucoup, je note précieusement pour une prochaine fois.

  9. Merci pour cette note riche en adresses et jolies photos. Sûrement, une prochaine destination pour un de mes week-ends.

  10. Cette ville a l’air trop jolie!!!
    Et tes photos sont très réussies!
    Bonne journée!!

    http://leblogdechachouw.canalblog.com

  11. Je n’ai jamais vraiment été attiré par l’Italie, malgré que j’aime la chaleur ^^
    Mais tes photos donnent bien envi, on à l’impression que c’est calme et reposant.
    Merci pour les adresses, c’est toujours plus sympas quand on sait où aller manger ou boire un verre.

  12. Nizzagirl parlait également des raviolis à la poire hier, ça me fait tellement envie que maintenant je fais une fixette dessus ! :bouche (il doit bien y avoir une recette quelque part, non ??)
    Tes photos sont magnifiques, c’est vrai que la lumière du soleil couchant sur le pont est superbe… J’espère avoir l’occasion d’y aller un jour, car de l’Italie je ne connais que Venise (que j’adore).

  13. Aaah Florence…. Je suis amoureuse de cette ville, de sa lumière, de ses habitants, de ses petites rues.
    Je l’ai vue en hiver et en été, à chaque fois elle est magnifique.

    Tu me donnes envie de prendre des bilets, là tout de suite, pour filer y passer le week-end!

  14. Pour etre allee en islande cette ete, je confirme, on n y croise pas la chaleur mais des paysages magnifiques, oui!
    tres jolie lumiere sur la premiere photo (et les autres sont tres belles aussi comme d hab!)

  15. Sont superbes tes photos, ça fait envie ! Et merci pour toutes ces bonnes adresses, je comptais bien aller y passer un gros week-end un de ces 4 !

  16. Tes photos sont vraiment splendides , la lumière est vraiment belle ! merci pour cette note de douceur

  17. Voilà quelques années que je n’ai pas mis les pieds en Italie et notamment à Florence d’où ma maman était originaire.

    Tes photos me rappellent à quel point j’aimais cette ville étant enfant et combien j’aimerais y retourner…

    Merci pour ce petit voyage par écran interposé, tes photos sont toujours un régal pour les yeux et l’esprit.

    Bonne fin de journée!

  18. anne-sophie, tes photos sont de plus en plus belles je trouve,
    mais comment fais tu pour réussir a prendre « de face » des choses qui parraissent hautes sans effet de contreplongée?
    par exemple la photo 6 avec l’horloge, tu étais sur-élevée?

    bisous!
    laurie

  19. Hello Anne So,

    Merci pour ces adresses et même si tu rêve de Laponie tes photos de Florence sont sublimes.

  20. Je crois que l’officine Santa Maria Novella livre a l’étranger non?
    Le site est en construction apparemment donc je ne suis pas sur mais quand j’y suis allée il me semble qu’il y avait des japonaises qui commandaient pour se faire livrer. A voir!

  21. Ahlalalala florence (et l’italie) J’adore!!!! Cette ville est superbe…
    Mais côté bonnes adresses tu as oublié les glaces (j’ai ça sous le coude, je peux éventuellement retrouver…)

  22. Ah, Florence, cette lumière… Je suis aussi allergique à la chaleur, au soleil en pleine face (même si j’aime la lumière de l’été). Pourtant. Pourtant nous sommes partis à Florence pendant 10 jours cet été (*). Nous avons savouré les soirées, monter sur la colline San Miniato al Monte. Et boire un bon verre de vin toscan chez Le Volpi e l’Uva (Piazza dei Rossi 1). L’Officina SM Novella, quel bel endroit ! A Bruxelles, on peut trouver une grosse partie de leur produit chez Senteurs d’ailleurs, près de la place Stéphanie.

    (*) Mon Amoureux rêve comme moi de Scandinavie… Pourtant, il est à moitié italien (bon, il est aussi à moitié breton et né à Luxembourg ^_^) !

  23. Florence c’est vraiment en automne qu’il faut y aller. Les couleurs sont juste magnifiques, et la douceur enveloppante est super relaxante.
    Je suis complètement amoureuse de cette ville (et pas que pour la gastronomie !).

  24. Ton billet a fait remonter une foule de souvenirs: j’y étais en février dernier, pourtant, c’est comme si c’était hier dans ma mémoire.

  25. J’aime bien la dernière photo avec le chat. On dirait ces photos de vacances où au moment du clic final un protagoniste, non désiré, prend la pose à côté des vacanciers sourit

    • Merci Célinette de l’avoir remarquée :) Moi aussi j’aime bien cette photo, c’était amusant à prendre en photo, ce chat qui semblait nous surveiller à la façon d’un petit colporteur de ragots. Mais je craignais que personne ne remarque le minois de ce chat, je suis contente que tu l’aies repéré :)

  26. …je ne me lasse pas de regarder tes photos. On doit te le dire tous les jours, mais je m’en fiche ! tu as vraiment un joli talent et regarder tes photos me donne le sourire. et c’est bien ;) signée une ancienne DHDB…

  27. Merci pour ces magnifiques photos (quelle lumière!) et pour toutes ces bonnes adresses, tu devrais t’inscrire sur le site de voyages Trivago, ses membres seraient ravis de les découvrir, pour ma part, je vais parcourir avec grand plaisir tes autres billets :neutre

  28. Super sympa ton article, avec un bon mélange de feeling et d’infos pratiques. Et puis tes photos sont assez différentes des grands classiques de Florence.

    On a récemment écrit une série d’articles sur les escapades à Florence, avec différents styles : en famille, pas cher, romantique, … C’est sur http://www.hotelhotel.com/florence/

    Le San Gallo Palace est effectivement un super hôtel : http://www.hotelhotel.com/florence/san-gallo-palace.html

Les commentaires sont fermés