Billet à 75% de Matière Grasse

Si vous vivez à Paris, il est presque impossible que vous ne connaissiez pas Angelina, le salon de thé so frenchy de la rue de Rivoli, où on déguste, entre autres, un chocolat chaud à tomber et qui doit figurer dans tous les guides touristiques.

Sebastien Bauer aura trente ans dans quelques semaines et après avoir secondé Pierre Hermé pendant quelques années, c’est lui qui tient les rênes de la maison Angelina.

Plutôt rock’n roll comme garçon puisque, pour tout dire, avant de reprendre en main l’antique Angelina, il était plutôt dans un trip « l’Australie, les vagues de surf, le soleil, la plage, tout ça »…

Pour s’amuser, il a participé au concours Magnum. Pour s’amuser, il a gagné. Et parce que j’ai demandé poliment, j’ai eu droit à une visite guidée des cuisines avec, en prime, une recette très très miam, ultra-simple à réaliser et que j’ai le droit de vous faire partager. Je l’ai goûtée, héhé et j’en suis baba de cette recette qu’on peut, je suis sûre décliner de plein plein de façons différentes.

Ile flottante au chocolat (avec substances aphrodisiaques) :
Pour quelques personnes…

500gr de lait
500gr de crème
300gr de chocolat noir à 70%

1 gousse de vanille
2 pointes de couteau de Gingembre en poudre
2 pointes de couteau de cannelle en poudre

1 blanc d’oeuf à peser
2 fois le poids du blanc d’oeuf, en sucre en poudre

1. Mélanger le lait et la crème tout en évitant de penser à l’indigestion qui vous attend, évidemment. Et chauffer moi tout ça, mais sans faire bouillir, parce que quand ça bout, c’est relou. Y faire infuser la gousse de vanille (prélever une partie des graines pour plus tard), une pointe de gingembre, une pointe de cannelle. Bon et bien sûr, faites un peu jouer aussi votre imagination si vous en avez, je suis à peu près certaine que Sébastien ne vous en voudra pas pour ça. genre si vous n’aimez pas la cannelle, faites l’impasse, c’est le gingembre, de toute façon qui est aphrodisiaque alors…

2. Pendant que le lait s’imprègne de ce mélange affriolant d’épices very hot pas pour les enfants (j’en fais trop, là?), monter les blancs d’oeuf très ferme puis ajouter progressivement le sucre avec les graines de vanille restantes, 1 pointe de cannelle et une autre de gingembre. Là, inutile de pleurer que vous n’avez pas de Kitchenaid et que pour la meringue, c’est mort, perso je la monte au fouet électrique depuis la nuit des temps (depuis 15 jours, donc) et ça le fait très bien, mis à part que le moteur du fouet est tout bouillant dans la main. Bref.

3. Lorsque la meringue est OK, disposer de petits tas sur une plaque allant au micro-ondes, à l’aide d’une poche à douille ou, à défaut, à la cuiller en faisant des genres de quenelles. Ou des tas informes, pour pas s’emmerder la vie ou si vraiment, vous êtes nulle (bien que pourvue par ailleurs d’une myriade d’étourdissantes vertus qui rattrappent largement votre inaptitude à faire de petits tas réguliers). Passez la meringue au micro-ondes basse température environs 15 secondes, et stoppez la cuisson lorsque la meringue commence à gonfler. Et si, comme moi, vous êtes une flippée du micro-ondes persuadée que ce serait comme faire entrer une bombe biochimique chez vous, vous pouvez aussi les pocher quelques minutes dans du lait, comme une île flottante ordinaire, quoi.

4. Ayé, ayé, on y est presque. Passez le lait/crème au tamis pour filtrer les épices et versez le mélange lait/crème sur le chocolat cassé en morceaux et passez tout ça au mixer plongeur (celui pour la soupe, c’est nickel). En 20 secondes c’est prêt. y’a plus qu’à dresser tout ça dans une tasse ou de toutes les façons créatives qui vous viendront à l’esprit. D’ajouter dessus l’île flottante/mergingue. Savourez les compliments de votre entourage ébahi. Goutez, prenez deux kilos, dites vous que la vie est belle. Ouais alors, ça c’est clair que sacrebleu, la vie est superbelle.

Enorme, immense, merci à Sébastien pour son accueil chaleureux, sa patience à répondre à mes 500 000 questions, pour m’avoir laissé prendre une tonne de photo et avoir trimballé sans s’énerver la tasse de chocolat dans tout Angelina pour trouver une lumière à peu près OK… Un grand merci aussi à Saturnin qui a réussi à ne pas tourner en bourrique et à Nicolas. Merci merci merci, c’était un top moment.

Billets sur le même thème

28 réflexions sur “Billet à 75% de Matière Grasse”

  1. ça a l’air très bon et pas très compliqué, il faudra juste que je trouve le courage de tester cette recette un jour !

    Quelle chance tu as eue de visiter les cuisines, c’est pas donné à tout le monde :) (j’ai eu un jour l’occasion de visiter la cuisine du restaurant Taillevent, j’en garde un souvenir mémorable).

    Et sinon, quelle est donc cette magnifique chose sur la photo du haut ?? Une religieuse meringuée ??

  2. ça a l’air très bon et pas très compliqué, il faudra juste que je trouve le courage de tester cette recette un jour !

    Quelle chance tu as eue de visiter les cuisines, c’est pas donné à tout le monde :) (j’ai eu un jour l’occasion de visiter la cuisine du restaurant Taillevent, j’en garde un souvenir mémorable).

    Et sinon, quelle est donc cette magnifique chose sur la photo du haut ?? Une religieuse meringuée ??

  3. mamamia! tes photos sont superbes!
    c’est vraiment étrange, je passe toujours rue de rivoli pour aller au travail mais je n’ai jamais vu ce salon de thé… j’ai trop envie d’y aller maintenant :)

  4. Des îles flottantes au chocolat! MiaM MiaM! :-)
    Je ne connais absolument pas le salon Angelina mais c’est sûrement parce que je ne suis pas parisienne ;-)

  5. je suis allée une fois à L’angelina, et c’était vraiment bon. C’est bien la premiere fois de ma vie de provinciale que je faisais la queue pour entrer dans un salon de thé, mais je ne l’ai pas regretté.

  6. ouh là là je bave !!! je suis pas une grosse fan du chocolat mais je sais reconnaître et admettre que chaud, celui d’Angelina est à tomber comme tu le dis !

  7. Bon à savoir : il est également possible de boire le fameux chocolat africain à la brasserie située au 6eme étage du Printemps de la mode, ils ont une license Angelina, une tuerie ce chocolat chaud !

  8. Juste une précision pour annouchka : la religieuse en photo est une religieuse à la pistache à tomber recouverte d’une sorte de crumble qui la rend croustillante. C’est succulent, par contre, je n’ai pas la plus petite idée de comment on fait ça :)

  9. Qu’est-ce que ça à l’air bon!!
    Et tes photos donnent encore plus faim!
    J’ai souvent entendu parler d’Angelina, mais je ne vois pas où sur Rivoli ça se situe…

  10. Bonjour, je découvre ce billet alors que je viens d’en écrire un sur Angelina. Je me suis permise de prendre une de tes photos pour illustrer mon blog, en précisant bien que ça vient de chez toi. J’espère que ça ne te pose pas de problème. Si c’est le cas, je changerai directement.
    (trop fort la recette, ça donne envie de la tester de suite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page