fbpx

Honey, honey, honey

honeycomb-5

Vous ai-je dit que je venais de passer quelques jours en Irlande? Oui? Non? Je ne sais plus. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas encore fini de trier les photos, mais je vous reparlerai bien vite de ces quatre jours irlandais. Je suis revenue de ce petit voyage avec plusieurs paquets de honeycomb, acheté à Belfast chez Aunt Sandra’s candy factory, une confiserie artisanale. Il me semble que le honeycomb est une spécificité des pays anglo-saxons, je n’en ai jamais vu en France.

Il en existe notamment une variante délicieuse, appelée Crunchie, que l’on trouve au même rayon que les Mars et les Milky Way et qui n’est autre que du honeycomb enrobé de chocolat. Jusqu’à cette visite à la confiserie de Belfast, j’étais persuadée que  l’obtention de ce croustillant au cœur d’ambre dont la texture s’apparente à celle de la meringue résultait d’une combinaison chimique particulièrement violente de produits forcément désastreux pour la santé. En voyant que ces artisans en produisaient, je suis immédiatement partie en quête de la recette pour faire son propre honeycomb, mais jamais je n’aurais imaginé que le secret tienne en si peu de mots : le bicarbonate de soude.

Sitôt engloutis les trois paquets achetés à Belfast, je me suis donc mise au fourneaux. Avec le résultat que vous pouvez voir en photo. Pour obtenir cette jolie apparence spongieuse diaboliquement croustillante, il suffit donc de faire un caramel à base de sucre (100gr) et de miel liquide peu parfumé (50gr ou un peu moins). Faites brunir légèrement votre caramel (à cause du miel, il sera probablement mousseux). Dès qu’il est à votre goût, ajoutez une cuiller à café de bicarbonate de soude (5gr), fouettez pour bien mélanger le bicarbonate au caramel (réalisez cette opération rapidement) et versez immédiatement dans un moule en silicone. Laissez refroidir le tout pendant quelques heures et cassez la plaque obtenue à l’aide d’un petit marteau. C’est tout ce que vous avez à faire.

Vous pouvez ensuite grignoter votre honeycomb en faisant de grands scroutch scroutch bruyants, le réduire en miettes pour le saupoudrer sur une tarte au citron, sur une boule de glace ou un gâteau aux fruits, ou encore le casser en petit morceaux afin de le faire fondre dans le thé pour le plaisir de l’entendre faire shhhhhhh quand il se dissout dans l’eau chaude. Juste une précaution à prendre : le conserver dans une boîte hermétique à l’air, pour qu’il ne perde pas son croustillant. Je suis encore étonnée par la désarmante simplicité de cette recette que, comme la guimauve, j’imaginais réservée à la fabrication industrielle.

Last but not least, j’ai aussi eu le plaisir de constater que le honeycomb était un sujet délicieusement photogénique. Je vous laisse donc sur ces quelques images avant de vous souhaiter une bonne et belle semaine.

honeycomb-1

honeycomb-4

honeycomb-2

honeycomb-3

Billets sur le même thème

31 réflexions sur “Honey, honey, honey”

    1. En fait, si tu n’aimes pas le goût du miel, tu peux le remplacer par les mêmes proportions en Golden Syrup (ou en sirop de glucose).

  1. Le bicarbonate de soude est un vrai produit miracle !!! Il peut également faire des dents magnifiquement blanches et plein d’autres choses encore ! J’en utiliuse tous les jours !
    Hummm, ce gateau !!! A tomber par terre !

  2. Si j’aimais le caramel et le miel je trouverais cela probablement très appétissant, parce que c’est vraiment très joli. Mais comme je n’aime ni l’un ni l’autre ^^
    Enfin j’adore les photos, ça a un côté esprit de noël.

    1. Oui, en fait c’est vraiment comparable à de la meringue : très sec et très croquant. Et comme ce n’est que tu caramel, ça se mange exactement comme des bonbons :)

  3. bonjour,
    contente que ton voyage ce soit bien passé, tes photos sont delicieuse;)
    Merci de ce partage culinaire et culturel!!
    Bonne semaine a toi aussi

  4. Ooooh, merci, merci, merci!!! J’adore cette petite douceur, et effectivement je n’en ai jamais vu en France! Ca parait vraiment simple en plus, choueeettte, je vais me régaler!

  5. C’est beau et c’est totalement délicieux, j’avoue que moi aussi je pensais que c’était un peu le graal inatteignable cette petite douceur, alors merci!

  6. je ne suis pas assez experte avec le caramel pour tenter la recette, à tous les coups le coquin va devenir dur comme du bois, et le fouet va rester fiché dedans, j’aurai l’air fin …
    mais ça a l’air très bon et avec le bouchon de mon parfum préféré fragile de JP Gaultier, tu me fais plaisir aujourd’hui !

    1. Tu sais, moi j’ai tout fait à vue de nez, donc je pense que tu peux essayer sans risque (et au pire, tu n’aurais perdu qu’un peu de sucre et de miel) :)

  7. Sans parler des gâteaux eux-mêmes, comme à chaque fois, je suis franchement sous le charme de tes photos!
    Je rêve de faire le même genre! D’avoir ce coup d’oeil (et la technique qui va avec)…
    Vraiment: BRAVO!

  8. Ah les honeycomb, souvenir d’Angleterre ! Crunchie est une de mes barres Cadbury préférées. Mais comme toi jamais je n’aurais pensé qu’on pouvait faire sa dans sa propre cuisine. Merci à toi cuisinière de l’extrême !

  9. Oh oh, je connaissais pas du tout, merci pour la découverte! J’aime les meringues, le miel, le caramel, alors ça devrait le faire! Et ça rentre tout à fait dans le cadre « recette facile mais super bonne », et ça ça me plaît! Merci m’dame la fée qui fait des trucs trop bons trop beaux! (et qui au passage écrit super bien, mais là je me répète!)

  10. Hum… coïncidences, coïncidence, moi c’est le week-end dernier que je me suis attelée à la confection d’un caramel (au beurre salé pour garnir des macarons…) Après avoir fait cramer le premier essais et fondu ma spatule magique en plastique (celle qui racle bien les plats à gâteaux…) j’ai enfin atteint le saint graâl…
    Avec mon angine carabinée donc, le miel est devenu mon nouveau meilleur amis, de quoi me donner bien envie de tester la petite recette…
    Tu conseillais à quelqu’un d’utiliser du sirop de glucose; mais que penses-tu de remplacer le miel par du sirop d’érable ? Avec un petit goût de noix en plus, se serait bien dans le ton de la saison…

    Bises et à bientôt !

    1. Alors là, aucune idée pour le sirop d’érable. Mais si tu fais un essai, je veux bien que tu nous tienne au courant car je me suis souvent demandée si on pouvait essayer. Et comme toi, j’adore le sirop d’érable :)

  11. Je salive devant l’écran… Ta recette est très tentante, et comme je suis une grosse gourmande, j’essaierais bien enrobé de chocolat… héhé. Par contre, où trouve-t-on du bicarbonate de soude? en grande surface? en pharmacie? Bonne semaine ;)

  12. Je ne sais pas si ce sont tes photos ou le contenu qui me caresse délicieusement les sens en cette matinée grisâtre, mais je suis prête à essayer. J’allais poser la même question que Célie sur le sirop d’érable donc … :cerise :mikado :miam

  13. C’est vraiment trop beau cet honey comb! Je n’aurais jamais pensé à en faire, et pourtant je suis sûre que ça pourrait devenir très addictif comme sucrerie ! ^^ Hâte que tu nous parles à ton tour de Belfast ! Et je retiens l’adresse du site Photojojo ! (vais aussi essayer de soudoyer des amis !) :mikado

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page