fbpx

Columbus Isle – Dix petits secrets (et même davantage)

club-med-columbus-isle-archi-001

Les photos d’aujourd’hui illustrent bien ce que j’expliquais dans le billet précédent, à propos de l’effort qu’il faut parfois faire pour parvenir à détacher son regard de l’eau bleue et partir en quête d’autre chose à photographier. Il a fallu que je me force un peu pour renoncer à quelques heures de farniente en pleine après midi et me concentrer sur cet autre aspect de Columbus Isle : la fabuleuse architecture coloniale du club qui donne la sensation, même lorsque toutes les chambres sont occupées, d’être un tout petit nombre de vacanciers à profiter des lieux. Mais je ne regrette rien, ces photos ont le don de me replonger instantanément en vacances.

On peut traverser le club sur toute sa longueur en suivant les coursives blanches sur lesquelles se reflètent les couleurs des bâtiments et, si vous projetez de vous y rendre, je vous recommande vivement de le faire au moins une fois pour profiter des jeux de perspectives et de la vue sur le parc. On a l’impression de se perdre dans un labyrinthe merveilleux qui conduit toujours à bon port et avec mon sens aigu du romantisme, j’ai souvent pensé que c’était un endroit idéal pour tomber amoureux : des Cyrano semblent pouvoir surgir à tout instant de derrière les buissons, prêts à vous déclamer de mystérieux poèmes dans le secret des ombres des bougainvilliers. Je suis sûre que ça arrive, parfois. Ce n’est pas possible autrement…

C’était, vous l’aurez deviné, le premier point de cette liste de petits secrets dont vous ne pourrez profiter nulle part, ailleurs qu’au Club de Columbus. Voici les autres.

2. Sur la plage, il existe un endroit tout à fait spécial où il faut aller vous baigner. Installez-vous dans l’eau un peu à gauche du bar, à environ une cinquantaine de mètres… et attendez (n’oubliez pas votre masque de plongée).

3. Goutez absolument au Tilapia grillé, ce poisson blanc à la chair si fine. On peut en savourer à tous les repas et c’est, avec la sole, l’un des poissons les plus savoureux que j’aie jamais mangé. Vous pouvez aussi goûter, s’il y en a au menu, au Lambi, ce gros coquillage local dont la taille, je suppose, suffirait à nourrir plusieurs personnes.

4. À propos de Lambi (strombus gigas). Sachez que vous pouvez en rapporter, si vous en trouvez. Si vous vous offrez cette excursion, sachez que la plage de Heigh Key en est jonchée. Mais je crois avoir compris que si vous faites les yeux doux à Géraldine qui s’occupe d’organiser les excursions, elle vous en rapportera un. Par contre attention au supplément de bagage dans l’avion à cause de leur poids.

5. Trouver des grains de café roses. Les locaux rencontrés là-bas à qui je les ai montrés n’en avaient semble-t-il jamais vu, il faut donc croire que ce n’est pas si facile à repérer. À vous de trouver la personne à qui j’ai confié le secret (en vrai, il va vous falloir être drôlement convaincant : je lui ai fait promettre de ne le dire à personne).

6. Le premier jour, profitez de vos six heures de jet lag pour vous lever aux aurores (soit vers 5/6 heures le matin) et contempler le lever du soleil. Le mieux, c’est de prendre par la plage et vous diriger vers la droite, jusqu’après la ligne des transats. Là, à vous de trouver les petits chemins verts qui donneront le plus joli point de vue. Autre option, vous faire un petit café dans votre chambre et de venir le déguster sur la plage pour voir la mer passer du noir au gris, à l’acier, au bleu ardoise, à l’azur, au vert émeraude, au turquoise…

7. Encore à propos de coquillages, il y a une petite crique ravissante qui en dépose un nouveau petit lot chaque jour. Je vous laisse le plaisir de la trouver par vous-même. Mais je vous en prie, allez-y sur la pointe des pieds, seulement tôt le matin pour ne pas déranger les gentils habitants qui viennent s’y reposer lors de leurs rares moments de liberté.

8. Pensez à prendre avec vous un peu de fil de fleuriste : vous pourrez composer de jolies couronnes de fleurs fraîches en utilisant celles tombées au sol qui constellent quelquefois le gazon. Par exemple avec les fleurs de frangipanier, avant la soirée blanche du dimanche. C’est mon petit regret personnel.

9. Tout le matériel pour le snorkeling est prévu par le club, mais si vous emportez avec vous palmes, masque et tuba, vous pourrez profiter des jolies patates de corail qui se trouvent à quelques mètres de la plage. Il paraît également que l’on trouve des merveilles aux abords du ponton de plongée.

10. N’oubliez pas de rapporter un peu de sable de la plage : il est blanc constellé de rose. C’est le plus joli sable du monde. Et voilà un souvenir de vacances tout trouvé à rapporter à son petit monde.

11. Si vous avez un petit creux, dans l’après-midi, goûtez aux sandwiches au thon préparés au comptoir qui se trouve derrière le bar de la plage. Leur petit goût de piment est addictif. Si vous avez pris l’option internet, c’est aussi à cet endroit que la connexion est la meilleure (en dehors des chambres).

12. Arrangez-vous pour arriver tôt sur la plage pour trouver une place disponible sous les tonnelles : elles vous donnent de l’ombre toute la journée, ce qui n’est pas le cas des parasols. À partir d’une certaine heure, en particulier en été, l’ombre devient la seule chose à laquelle vous aspirez.

13. N’hésitez pas à aller déjeuner au restaurant le Watling qui se trouve près du ponton de plongée. Le buffet y est peut-être un peu moins varié, mais la vue depuis la terrasse est exceptionnelle. Si vous avez envie de faire ami-ami avec les GO, j’ai remarqué qu’ils étaient nombreux à déjeuner ici.

14. Pendant la soirée blanche, quittez l’estrade et filez danser sur la plage (juste derrière les voiles), les pieds dans l’eau. C’est un de mes meilleurs souvenirs de ces vacances : danser avec la musique à fond, comme si j’étais seule au monde dans le clair de lune.

15. Le jour du départ, enregistrez vos bagages aussi tôt que possible au théâtre et gardez votre maillot avec vous. Ici, la salle d’attente de l’aéroport, c’est la plage, le bar de la plage et les cocktails. Après l’enregistrement, vous n’avez plus qu’à retourner vous baigner, faire du ski nautique ou de la planche à voile, en fonction du temps dont vous disposez.

Oui, finalement c’est un peu plus de dix. J’ai bientôt fini le compte rendu de ce voyage. Encore quelques photos et voilà. Heureusement, car chaque fois, je dois me retenir de faire cette chose folle que l’on ne s’autorise jamais : prendre un billet sur un coup de tête, ne pas regarder son compte en banque et s’envoler sans réfléchir.

archi-006bis

club-med-columbus-isle-archi-003a
club-med-columbus-isle-archi-003b

club-med-columbus-isle-archi-004

club-med-columbus-isle-archi-005

club-med-columbus-isle-archi-007

club-med-columbus-isle-archi-008

club-med-columbus-isle-archi-009a

club-med-columbus-isle-archi-010a

club-med-columbus-isle-archi-009b

club-med-columbus-isle-archi-010b

club-med-columbus-isle-archi-011

club-med-columbus-isle-archi-012a
club-med-columbus-isle-archi-012b

club-med-columbus-isle-archi-013

club-med-columbus-isle-archi-014a
club-med-columbus-isle-archi-014b

club-med-columbus-isle-archi-015

club-med-columbus-isle-archi-016

club-med-columbus-isle-archi-017a

club-med-columbus-isle-archi-018a

club-med-columbus-isle-archi-017b

club-med-columbus-isle-archi-018b

club-med-columbus-isle-archi-019

club-med-columbus-isle-archi-020

16 réflexions sur “Columbus Isle – Dix petits secrets (et même davantage)”

  1. brigitte bizien turcaud

    Merci , merci et encore merci d’avoir partager avec nous ton séjour aux Bahamas .. ce voyage est un rêve !!
    Merci pour cette douceur que tu mets dans tous tes commentaires .. je te lis depuis longtemps et je suis heureuse de te retrouver presque quotidiennement ces dernières semaines … tu nous as laissé sans nouvelle trop longtemps l’année passée .. je me permets de te tutoyer je pourrais être ta maman .. je me permets aussi de t’embrasser
    BRIJOU

  2. Un moment que je n’étais pas venue par ici.
    Quelle bêtise… tout est tellement magnifique!
    Une bouffée d’air frais!
    Mercis pour ces beaux partages!

  3. Mon chéri, après plus de 22 ans ensembles déjà, vient de me demander en mariage (si vs aviez vu le smile de notre fils!).
    Si je pouvais je partirais direct là-bas pour y passer de beaux moments! Ceux que tu décris font juste rêver! Ces photos sont un délice pour l’esprit…
    Ton blog décidément me transporte tjrs un peu plus loin…

  4. Quel plaisir de pouvoir de nouveau commenter tes merveilleurs photos
    Je ne m’en étais pas aperçue…
    Tu me donnes envie de soleil et de départ lointain et d’eaux bleu cristallines: je vais préparer une tirelire pour un petit séjour de rêve..
    Pour ton tout dernier conseil, je plussoie à fond. J’ai fait exactement pareil pour mon premier séjour au Club med en Grèce l’année dernière: ski nautique jusqu’au 5 dernières minutes avant mon départ (on avait 1 h de bateau pour rejoindre l’aéroport), je suis partie en tongs avec le gout du sel sur ma peau. ;-)

  5. Je crois que je vais noter les références du voyage… le lieu, les adresses, etc. Qui sait? Je suis bien du genre à faire cette chose, sur un coup de tête prendre un billet, ne pas regarder mes comptes et m’envoler, juste… Je viens de lire tous tes derniers billets voyages (San Francisco, Malte, Columbus Isle) j’en ai pris plein les mirettes, les photos sont très belles!

    1. Je pars la semaine prochaine, je vais chercher la plage aux coquillages, étant collectionneuse, au moins ramener un coquillage que j’aurai ramassé sur une plage…
      Vous savez si elle est facile à trouver cette crique ? A coté du club med ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page