fbpx

Les plages de sable rouge

IPE-red-point-provincial-park-001

Deux semaines ensemble, rien qu’à nous. C’était l’objectif de ce voyage dont nous rêvions elle et moi depuis tant d’années. Ma cousine M., la sœur que je me suis choisie. Deux semaines ensemble pour rejoindre les Îles de la Madeleine en voiture, le cadeau incroyable de notre grand-mère.

Parties de Montréal, nous avions profité au maximum de toutes les heures du jour depuis la veille (la nuit, les orignaux rendent les routes dangereuses) et nous étions arrivées sur l’île du Prince Edouard avec plusieurs heures d’avance sur notre planning. Le bateau qui fait le lien avec les îles de la Madeleine appareillait à deux heures du matin dans le petit port de Souris et nous n’avions d’autre objectif que de trouver un joli point de vue pour prendre le temps de vivre et pique-niquer avant le coucher du soleil.

Il devait être six heures du soir lorsque nous avons pris le petit sentier de terre rouge – rouge comme la terre batture d’un terrain de tennis – depuis lequel on apercevait une frange d’eau, sans savoir si l’on arriverait sur une plage, des falaises ou bien tout autre chose. Et nous sommes arrivées là, sur cette étendue d’eau mauve. Déjà désertée, sans doute à cause du vent, nous étions seules pour jouir du paysage, et profiter de l’assaut des vagues sur un château de sable érigé quelques heures plus tôt par les enfants du camping voisin. Voici les toutes premières images marquantes de ce voyage : les plages de sable rouge et l’eau violine de Red Point Provincial Park, sur la côte est de l’île du Prince Edouard.

Ensuite, nous avons repris la voiture en quête d’une plage mieux abritée. Elle a dormi sur le sable dans le soleil tiède de la fin de journée, j’ai fait quelque photos, puis nous avons grignoté des carottes, des amandes et du houmous en regardant le soleil se coucher. Le stress des longues heures sur la Transcanadienne était passé et nous n’avions plus qu’a attendre le bateau. C’est à ce moment-là, je crois, que les vacances ont vraiment commencé.

Petite note de bas de page : Nous n’y avons pas dormi, mais le Camping de Red Point Provincial Park m’a paru vraiment bien. Si je devais programmer un autre voyage aux Îles de la Madeleine, je choisirais de prendre le traversier du matin (plutôt que celui qui fait route de nuit) et passerais la nuit ici. Le camping se trouve à vingt minutes du port et la vue y est splendide.

IPE-red-point-provincial-park-002

IPE-red-point-provincial-park-003

IPE-red-point-provincial-park-004a

IPE-red-point-provincial-park-009

IPE-red-point-provincial-park-005a

IPE-red-point-provincial-park-004b

IPE-red-point-provincial-park-005b

IPE-red-point-provincial-park-006

IPE-red-point-provincial-park-007

IPE-red-point-provincial-park-008

map-red-point-provincial-park

9 réflexions sur “Les plages de sable rouge”

  1. ça me fait penser à mes propres photos de vacances, pas loin, en Nouvelle-Écosse ;) mon gros rêve étant de faire toutes les Maritimes, et surtout Terre-Neuve et Labrador. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page