Si les « Je t’aime » étaient des oeufs Kinder…

maman-fete-des-meres

Il était environ neuf heures trente lorsque j’ai pris mon téléphone, ce matin, pour lui passer un coup de fil. Elle a fait ce « Allôôôô » qu’on prononce en grimpant dans les aigus par exemple pour notre anniversaire, quand on sait pourquoi les gens nous appellent et qu’on est content à l’avance d’entendre le traditionnel petit dialogue qui se prépare.

Je l’imaginais devant son café et sa tartine de pain grillé, encore en pyjama et j’aurais bien aimé être assise de l’autre côté de la table pour partager ce moment avec elle. Elle a fait ce « Allôôôô » joyeux, ma maman. Et bien sûr, je lui ai dit bonne fête, et qu’elle était merveilleuse et que je l’aimais tellement tellement tellement. Et je n’avais pas de mots pour le lui dire exactement, tant c’était grand et beau. Finalement, après quelques secondes, parce que c’est toujours un peu gênant de se balancer à la figure tout l’amour qu’on éprouve, nous avons commencé à parler d’autre chose et, deux heures plus tard, je viens seulement de raccrocher mon téléphone.

Ce qui m’intrigue, c’est ce résumé qu’on fait quand on dit « je t’aime ». Evidemment, ça dit bien globalement ce que ça dit, mais en raccrochant, je me demandais si ma maman sait réellement pourquoi je l’aime si fort, pourquoi elle est si importante? Est-ce qu’elle sait tout ce que ça contenait, ce « je t’aime »? 

Quand je pense simplement a tous les rôles qu’elle a rempli ce matin, pendant les deux heures que nous avons passées ensemble… 

Elle a été mon coach, quand j’ai parlé de mes projets, de mes doutes et de mes peurs (mon sujet favori, on ne va pas se mentir)(j’abuse tellement de son oreille). Comme à chaque fois, elle m’a dit : « tu vas trouver, tu vas y arriver, sois patiente, sois confiante ma chérie, je crois si fort en toi… » avec les mots qu’elle seule sait trouver pour que se dénouent comme par magie les fils compliqués de mes tourments existentiels.

Elle a été cette main providentielle, lorsqu’elle m’a donné le numéro d’une personne qui justement, pourra peut-être solutionner ce problème que je lui ai confié. Elle a même ajouté d’autorité : « je vais l’appeler avant, comme ça ce sera plus simple ».

Un refuge. Ca c’est au moment où nous avons évoqué la vidéo de Taryn Brumfitt qui m’a fait pleurer des rivières il y a quelques jours. J’ai noyé le combiné de mon téléphone dans un nouveau déluge de larmes évidemment, et juste elle était là, sensible, avec moi comme si elle était tout près, avec toute sa compassion, toute sa douceur. Totalement une maman.

Puis, quand ensuite on s’est indignées ensemble de l’image normative et dévastatrice de la femme dans les médias, qu’on a cherché les moyens de s’en détacher, d’y faire face et la faire voler en éclats, elle est devenue ma soeur, mon âme soeur.

Une oasis. Juste d’entendre sa voix au bout du fil. Sa voix joyeuse, presque toujours d’attaque pour embrasser la vie sans mesure. Ma complice et mon amie, aussi. Avec cette histoire de crème contre les rides qu’on voudrait toutes les deux essayer.

Est-elle seulement consciente de tout ce qu’elle m’inspire? Elle qui ne porte jamais le moindre jugement, qui reste tendre quoi qu’il arrive, ouverte, compréhensive. Elle qui guide sans jamais imposer et qui plutôt propose, tempère, écoute, écoute, écoute sans relâche…

Sait-elle encore combien je la trouve belle? Le plaisir que c’est de la regarder? Ce beau visage rond plein de soleil, ses yeux bleus qui pétillent, et son corps généreux, irradiant de lumière et de féminité. Sait-elle que parfois, je m’arrête pour contempler cette démarche lente, chaloupée, rythmée, la démarche de ceux qui prennent le temps de savourer? Est-ce qu’elle sait que je suis fière de lui ressembler? Que la vie me semble plus facile parce que je marche dans ses pas?

Alors voilà maman. Voilà ce que tu aurais trouvé ce matin si mes « Je t’aime » étaient des oeufs Kinder et qu’il suffisait de les ouvrir pour regarder à l’intérieur.

23 réflexions sur “Si les « Je t’aime » étaient des oeufs Kinder…”

  1. Comment commenter un tel message d’amour ? Et, en même temps, comment ne rien dire après avoir lu cela ? Votre lien semble vraiment très beau et cela fait plaisir à lire. Cela doit être bon d’avoir un telle oreille et tellement plus…

  2. C’est tellement beau ce que tu décris là. mon plus beau cadeau serait, quand j’aurai des enfants, de devenir cette mère là.

  3. Wouah !!!!! Le plus joli cadeau que l’on puisse recevoir !!! Merci ! Merci ! Merci ! Je suis ta maman et tu es la pépite lumineuse que j’ai eu la joie de mettre au monde un jour !!! Quel cadeau du ciel ! Merci .

  4. Christelle J.

    eh bé quelle chance d’avoir une maman pareille et de pouvoir lui dire que tu l’aimes ! c’est pas toujours simple !

  5. Je n’ai pas appelé ma mère dimanche dernier. Parce que je n’aurais rien trouvé au bout du fil de ce que tu décris si bien.
    Merci de partager ! ;-)

  6. Wouahou…J’ai la chance d’avoir un lien fort avec ma maman…Et j’ai vécu cette année ma première fête des mères en tant que maman d’une « bébé-si-douce-et-gracieuse »…J’aimerais tellement être à la hauteur, comme ma Maman, comme la tienne avec toi..une oasis comme tu le dis si bien. Merci!

  7. Bonjour, complètement fan de ce billet plein d’amour et de tendresse…….j’espère pouvoir être une maman de ce genre-là dans quelques années quand mes petits monstres auront grandi.Belle et folle journée à vous

  8. Oh, comme j’aurais voulu lui téléphoner, lui parler comme vous le faites mais elle n’est plus là depuis très longtemps et me manque tellement. Elle qui avait tant voulu avoir une petite fille est décédée prématurément.
    Aussi, j’ai beaucoup aimé que vous lui avez dit : c’est beau, merci à vous.

  9. Ha qu’est-ce que j’aimerais encore pouvoir dire des « je t’aime » plein de choses à ma maman. Et l’entendre me répondre.

  10. Je connais ton blog depuis longtemps, de nom, tu sais… mais aujourd’hui, pour la première fois, j’ai pris le temps de te lire, de te lire vraiment. Cet article est magnifique et a accroché quelques larmes au coin des yeux. Merci pour ce beau message d’amour :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *