fbpx

Tarte aux figues

Pendant longtemps, je n’ai pas aimé les figues. D’abord, ce n’était pas un fruit qu’on trouvait sur les tables bretonne ou normande de ma famille. Et j’avais lu quelque part que ce fruit n’était bon que lorsqu’il atteignait la limite de la pourriture. Or s’il y a une chose qui m’horrifie, ce sont bien les choses pourries. Plutôt me priver de manger que d’avaler, par exemple, une pomme légèrement blettes ou une banane un peu noircie. Le simple fait de l’écrire me donne des hauts le cœur. Autant dire que la figue avait mauvaise presse.

Mais j’avais tout de même du mal à me croire moi-même lorsque j’annonçai à mon petit primeur que je répugnais à manger d’aussi jolis fruits. Ca ne me ressemblait pas. Une fois, alors que nous contemplions un quartier de figue écarlate, une amie m’a dit, rêveuse : « Ah… elles sont si belles, comme j’aimerais aimer les figues… »

Exactement ce que je ressentais. Alors, peut-être est-ce pour ça, que tout compte fait, petit à petit, j’ai appris à les apprécier autant pour leur saveur que pour leur joli robe ou leur cœur écarlate. Et de fait, elles comptent aujourd’hui parmi mes fruits favoris. Crues, souples mais pas molles, j’en mangerais des kilos. J’adore les petits grains qui crépitent sous la dent et leur irrésistible goût terreux.

Mais cuisinées, c’est sous forme de tarte que je la préfère. Voici ma recette, aux figues et aux amandes. Cependant, si vous habitez Paris, je vous recommande plus que chaudement celle de chez Mamie Gâteau (qui est divine et très grasse, jugez plutôt : la pâte est la même que celles qu’on utilise pour les palets bretons!)

Recette de Tarte aux figues et aux amandes

:coeur 500 gr de petits figues fraîches
:coeur Pour la pâte : 150gr de farine + 50r de poudre d’amande + 100gr de beurre + un peu d’eau (1/2 CS)  + 2CS bombées de sucre glace + sel
:coeur Pour l’appareil aux amandes : deux oeufs + 80gr de poudre d’amandes + 2/3 Cs de crème liquide + 2CS de sucre glace

Mélanger la farine, le sel, le sucre glace et la poudre d’amande. Si vous avez le courage, tamisez.
Coupez le beurre mou en morceaux et travaillez rapidement avec le mélange farine/sucre/amandes
une fois le beurre incorporé, ajoutez quelques gouttes d’eau afin d’obtenir la bonne consistance pour votre pâte (comme une pâte brisée).

Cuire à blanc 20mn dans un four à 220°

Pendant ce temps, fouettez un ou deux oeufs avec la poudre d’amandes, le sucre et la crème. Salez légèrement.

Lavez les figues, coupez le pédoncule et incisez les en croix.

Sortez la pâte du four et disposez sur le fond de tarte les figues, bien serrée, incisions vers vous.

Ajoutez l’appareil « amandine » et enfournez 20/25mn à 220°. Sortez la tarte lorsque celle-ci est bien dorée. Servez tiède, accompagnée, pourquoi pas, d’un peu de confiture, ou de crème glacée. Prenez un kilo sur chaque hanche :)

Billets sur le même thème

25 réflexions sur “Tarte aux figues”

  1. J’ai découvert les figues (dont je n’étais pas fan avant) chez mon papa. J’ai mangé des figues blanches de son figuier, et c’est pour moi le meilleur fruit du monde… mais j’en ai jamais retrouvé à Paris. Ici elles n’ont pas de goût. C’est très difficile de trouver une bonne figue je trouve. Mais quand c’est bon, c’est quelque chose !

  2. Je ne connais pas bien les figues, mais là j’avoue que la simple lecture de ton billet et de la recette en question me donne bien envie, d’autant plus que ça n’a pas l’air sorcier (à première vue en tout cas) de réaliser cette tarte… Je sens que je vais relever le défi et tenter l’expérience !

  3. Laure : Merci ^^

    Oriane : Des figues blanches? Ca doit êtremagnifique ! Et oui, je suis bien d’accord avec toi, ce n’est pas simple d’en trouver de bonnes et c’est souvent un peu cher.

    Sierralemon : Recette simplissime garantie !

    NBB : Contente de te revoir sur les sentiers blogguesques :) Mais par contre, je vais devoir te décevoir : ma recette à moi ne voisine pas avec les palets bretons, je parlais de celle de chez Mamie Gâteau, en fait. la mienne est beaucoup plus light, mais si tu triples la dose de sucre et de beurre tu devrais arriver à quelque chose d’approchant :)

  4. Miam, miam et re-miam!!!
    Je teste demain… reste plus qu’à trouver des figues…

    Une autre recette, très simple et délicieuse: une pate brisée tartiné de chèvre frais (type chavroux), recouvrir le tout en alternant de fines lamelles de courgettes et de figues. Poivrer et mettre un c.à s. de miel. On enfourne… et on se régale!

  5. Hmmmm, les figues… c’est vrai qu’elles sont belles !
    Un blog par ailleurs très sérieux sur la bibliothéconomie propose toute une partie dédiée à la figue, passion de l’auteur, et à de multiples recettes. D’ailleurs, ça s’appelle le figoblog, http://www.figoblog.org

  6. Azzed : C’est mon côté diabolique :)

    Tendance & Co : Oui, c’est vrai que je donne une recette alors que c’est vraiment galère d’en trouver encore à présent ^^’

    Bambi : Tu m’as mis plus que l’eau à la bouche, il faut absolument que je teste ça. Si je retrouve à nouveau des figues mangeables, ce sera pour essayer ta recette.

  7. Siboneyy : J’adore ce genre de blogs qui parlent de plusieurs thèmes qui n’ont rien à voir entre eux. Je vais prendre le temps de m’y promener un peu plus. Merci pour le lien :)

  8. ooh yum… i love figs, but for the longest time i was scared to eat them… the skin freaked me out. now, it’s such a treat, as they can get really pricey and you have to go to farmers markets to get the good ones.

  9. Hummm… c’est si bon ces douces petites figues et si jolies… tout comme ton blog que je mets illico dans mes liens, très jolies photos et textes tout sympatiques! zou!!

  10. Les figues cueillies à même l’arbre sont un merveilleux souvenir d’enfance… je n’en ai plus jamais mangé d’aussi bonnes, mais je ne désespère pas. Même si en trouver en Bretagne, c’est pas facile !

  11. Alors en fait les figues blanches sont vertes (vert clair), mais on dit blanches ! En tout cas, quand elles sont bien rouges à l’intérieur le contraste est magnifique, oui.

  12. Ouhhhhhlala il faut impérativement que je fasse un tour chez Mamie Gateaux, ca me donne l’eau à la bouche !! Merci pour la recette, je mangerais bien une part de ta tarte là au ptit déj !!!hummmmmm hummmmm

  13. Bon jour,

    Je suis une galicien (spagnole) que aime beaucoup tes post. J´espere que tu peux disculper mon français, il y a beaucoup de tempos que je ne ecrit pas en français. Mai j´aimerie savoir, si es que tu peux le dire, le nome de la camera a photo de ton post 23.09.08, c´est tres jolie e je suis namoroux d´ell. Merci beaucoup

  14. j’habite au pays des figues mais c pas vraiment ma tasse de thé! encore fraiche cueillies dans la nature ça va. Mais en acheter : non merci comme tu dis ça tourne vite!
    Mais la tarte paraît excellente!

  15. Hum!!!! les figues cuillies directement sur l’arbre, en respirant leur parfum, à ouvrir délicatement et à déguster immédiatement… Je rentre tout juste d’un week end en Provence et, à défaut de figues sur les figuiers, j’ai ramené dans mes bagages des pots de confiture maison
    Je ne connaissais pas Mamie Gateau, ça fait envie!

  16. Je viens seulement de découvrir ce billet, moi non plus je n’aimais pas trop la figue avant, mais ce sont les figolus qui m’ont réconciliés avec elle,ta recette a l’air super!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page