fbpx

Princesse de pacotille

Voilà une petite dizaine de jours, il y avait (encore) des travaux dans mon immeuble et on nous avait averti que l’eau allait être coupée tous les jours de 9 heures à 16 heures. C’est ainsi qu’il m’est arrivé de boire un thé, faire cuire mes pâtes et même une fois, me brosser les dents à la Volvic. Il m’est apparu qu’être privée d’eau courante, m’offrait une opportunité tout à fait inattendue de faire des trucs de princesse. Mais en y réfléchissant, il existe de nombreux moments, dans la vie, où je me sens un peu comme une princesse.

+ Chaque fois que je me glisse dans des draps frais, qui sentent bon la lessive et le propre et que je me précipite un peu parce qu’il fait plutôt froid dans la chambre.

+ Quand une pluie torrentielle me réveille en pleine nuit et que j’ai l’impression de profiter en grand secret de la générale d’un spectacle grandiose.

+ Lorsqu’un soir, comme ça, pour rien, on décide d’ouvrir une bouteille de champagne. Et qu’on essaie d’en avoir toujours une au frais, au cas où.

+ Quand il m’arrive, en plein milieu de la journée, d’avoir le temps de descendre au café d’en bas lire un journal en terrasse, et que je me réchauffe d’un café allongé.

+ Le jour où je n’ai pas fait la queue pour entrer dans cette ventre privée très sélect.

+ Si je commande des pâtes à l’huile de truffe au restaurant.

+ Chaque fois que je décide de me faire un cadeau. Comme ce petit serre-tête rouge à trois euros avec un petit nœud sur le côté.

+ Quand je réalise que nous n’avons rien prévu ce week-end. Que nous avons deux jours entiers à nous pour faire ce qui nous fait plaisir. Seulement ce qui nous fait plaisir.

+ Au moment où je m’installe au fond de mon canapé après avoir briqué l’appartement de fond en comble et que tout est rangé, à sa place et lustré. Et qu’une bougie agite sa petite flamme sur le manteau de la cheminée

+ Quand je décide de ne pas répondre au téléphone.

+ Lorsque je choisis d’aller prendre mon café dans le salon d’un grand hôtel plutôt que dans la première brasserie venue (pour le même prix, en plus).

+ Les jours où j’ai aux pieds des chaussures importables et que je me dis que tant pis : je prendrai un taxi.

+ Quand c’est lui qui prépare le dîner.

24 réflexions sur “Princesse de pacotille”

  1. Il y a aussi: manger avec sa fille des pétales de rose gavés de rosée dans un jardin magnifique où seuls les écureuils se promènent de bonne heure le matin.

    C’était mon dernier moment de princesse(s). Il faut que je recommence et que je note au passage « boire mon chocolat chaud dans le salon d’un grand hôtel ». C’est une idée excellente ! ;-)

    Bonne journée !

  2. Oups, j’ai dû me tromper en appuyant quelque part. Je disais que mon dernier moment de princesse remontait à la semaine dernière: petit-déjeuner de pétales de roses gavés de rosée en compagnie de ma petite princesse dans un jardin magnifique où seuls les écureuils venaient à passer…

    Je note: prendre mon chocolat chaud dans le salon d’un grand hôtel…

  3. Trés beau billet!!!

    Moi j’aime beaucoup quand j’arrive à destination après un long voyage et qu’à ma sortie du train on m’attend pour m’embrasser et porter mes lourds baguages.

  4. Je note l’idée du salon de grand hotel… Quant au dîner, j’ai la chance qu’il le prépare souvent… et c’est toujours bon !

  5. J’aime beaucoup ce genre de billet, c’est mimi et je me retrouve pas mal dans ce que tu écris … c’est ce qui me plait je crois :smack … comme ça moi aussi, je me dis que je suis une princesse !

  6. très jolie billet, doux, plein d’harmonie et de note de musique, enfin s’est ce que je ressent en te lisant.
    C’est si agréable de se sentir princesse.
    tu m’as réchauffer le coeur par ce grand, encore merci.

  7. Mmmmm, quel délice de te lire un vendredi après-midi avec la perspective d’un week-end où… nous n’avons rien prévu et de partager avec toi ces petits moments de princesse. Bon week-end.

  8. Moi c’est lorsque mon amoureux me ramène une boîte remplie de macarons à la violette et au beurre salé… Je suis sur un nuage.

    PS : Ton livre est dans ma lettre au père-noël, j’ai hâte de le lire.

  9. Pour moi aussi, « Pénélope B » est sur la liste du Père Noël. S’il veut bien venir jusqu’en Guyane…

    Ici, être princesse c’est me promener pieds nus sur la plage avec mon amoureux de mari, se baigner dans la mer (même si elle n’est pas aussi bleue qu’aux Antilles) juste avant d’aller travailler, faire un tour en pirogue et s’immerger complètement dans la forêt amazonienne…
    Les palaces et hôtels de luxe n’existent pas chez nous mais prendre un café avec le bruit des vagues est incomparable.

  10. Pour moi aussi, « Pénélope B. » est sur la liste du Pére Noël, en espérant qu’il vienne jusqu’en Guyane.

    Ici, être princesse, c’est me promener pieds nus sur la plage avec mon amoureux de mari, se baigner dans la mer juste avant d’aller travailler, faire un tour en pirogue et s’immerger complètement dans la forêt amazonienne.
    Les palaces et grands hôtels n’existent pas chez nous, mais boire son café au soleil, accompagné du doux bruit des vagues, au mois de décembre, est un véritable luxe.

  11. Facilement princesse dans une belle, très belle robe et qui ne va qu’à MOI.
    Ne sommes nous pas toutes princesses chaque jour, chaque minute ou ne devrions-nous pas être systématiquement considérées comme telles ?

  12. salut
    j’ai la double vie de penelope B et j’ai adoré , je ne sais pas si le deuxième sera aussi marrant et passionant, en tout cas c’est ce que j’espère.
    bonne contunuation. En fait cette penelope a un côté de moi, parfois j’ai l’impression qu’elle racontent des anecdotes que j’ai vécu.

  13. :rire
    Très beau billet! Rooooohhh nan, c’est pas original ce que je dis là…
    Je dirais que je ne suis aps dans la meilleure période de ma vie (mon petit garçon de 9 mois est à l’hôpital) et ça fait du bien de te lire! ça me met du baume au coeur, tu arrives à me faire rêver et à me donner le sourire. MERCI

    Moi je suis une princesse de maman lorsque mes zouzous me rejoignent au lit pour faire des câlins le dimanche matin. Et au mieux, mon mari m’ouvre le velux juste au-dessus de ma tête pour laisser entrer le soleil dans mes yeux et dans mon coeur…. :smack
    :crown :crown :crown :crown :crown

  14. J’adore ce billet!
    Je me sens princesse quand mon homme m’offre ce serre tête en satin bleu de chez Topshop que j’adore, quand je peux m’echapper et prendre mon après midi, ou le matinq uand je me reveille à côté de lui!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page