fbpx

Toucher du doigt un monde imaginaire

disneyland-entree-parc-00

Voilà plus de dix ans que je vis à Paris et je n’étais encore jamais aller visiter Disneyland (qui, je l’ai découvert, par la même occasion, ne s’appelle plus Eurodisney depuis des lustres). Pourtant, je suis a priori le public idéal: âme d’enfant, nostalgie et tout le tralala. J’ai d’ailleurs bien cru qu’une de mes amies allait s’étouffer avec son thé quand j’ai confessé n’avoir jamais songé à mettre un orteil chez Mickey.

La raison, pourtant, était simple : infiniment admirative des premiers dessins animés de la firme (qui aujourd’hui, a violemment dégringolé de son piédestal) je craignais trop d’en trouver une interprétation grossière, faite de mauvaises résine, de plastique à outrance et de pauvres employés sous payés mourant de chaud dans leur vilain costume en acrylique bas de gamme.

Mais mon amie a poussé des hauts cris, assurant que je me trompais sur toute la ligne, et je me suis laissée convaincre.

Elle avait diablement raison : il y a pile une semaine, sous les délicieux premiers rayons du mois d’avril, j’y ai passé une journée fantastique. Bien que les employés y soient certainement sous payés, je n’ai croisé ni peluche vivante en acrylique de mauvaise qualité, ni plastique défraîchi ; et je ne suis toujours pas remise du soin inouï apporté à chaque détail: du cale porte à la forme des ampoules, rien n’a été laissé au hasard.

L’émerveillement que j’ai ressenti tout au long de ma visite ne doit absolument rien, je peux vous dire, à mon âme d’enfant : le parc est le fruit d’un travail colossal qui force réellement l’admiration et il n’en faudrait pas beaucoup pour que je me range à l’avis des papas quand ils jugent ce fantastique modèle réduit de train de bien trop belle facture pour les mains encore malhabiles de leur petit monstre.

Aujourd’hui, les photos de Main Street USA, et de l’entrée du parc qui montrent bien, je trouve, le souci du détail que je viens d’évoquer.

Main Street USA est l’artère principale du parc. Bordée de magasins et de petites échoppes pour manger un morceau, elle mène au mythique château de la Belle au bois dormant et nous permet d’accéder aux différents mondes : Fantasyland, Adventureland, Frontierland et Discoveryland.

[imagebrowser id=203]

J’ai aussi trouvé l’entrée du parc vraiment réussie. D’après ce que j’ai compris, le grand bâtiment sous lequel on passe pour entrer est aussi le meilleur hôtel où l’on peut résider lorsqu’on décide de passer plusieurs jours au parc. Dans le diaporama, vous verrez les lustres « Fée Clochette » suspendus au dessus des comptoirs (je ne les ai, en réalité, remarqués qu’en triant mes photos).

[imagebrowser id=204]

En dehors du bâtiment qui abrite l’hôtel, ces bâtiments sont en réalité des magasins qui vendent tous plus où moins les mêmes produits (très bas de gamme, eux). Nous n’avons pas eu le temps d’explorer en détail l’intérieur des boutiques, mais une attention identique y est portée à la décoration. J’ai seulement pris quelques clichés de deux restaurants et de la boutique aux pirates, mais ce sera pour le prochain billet.

disneyland-mainstreet-usa-07

disneyland-mainstreet-usa-08

disneyland-mainstreet-usa-11

Allez voir aussi les photos de La Méchante, faites cet hiver alors qu’il venait juste de neiger, c’est tout simplement adorable.

Billets sur le même thème

27 réflexions sur “Toucher du doigt un monde imaginaire”

    1. Pas tellement, en fait, on était surtout venus pour se balader (mon mari supporte mal les machins qui vous secouent dans tous les sens), mais de toute façon je compte bien y retourner, je n’ai pas exploré le quart de ce que j’avais envie de voir. Bon, on a quand même fait le train de mine et Space Mountain, hein :)

  1. Depuis toujours j’adore Disneyland pour ce sôté féérique… J’y même passé un réveillon du jour de l’an et j’y ai vu le Père Noël (oui oui le vrai ! sourit )
    Et Space Mountain me fait toujours autant d’effet :rit
    Mais oui et toi alors as-tu profité des manèges ?

  2. Wahou ! Depuis le temps que j’attends de pouvoir, moi aussi à mon tour, un jour (peut-être) me rendre sur un lieu aussi magique : tu m’as vraiment donné « l’eau à la bouche » par ta description et tes photos !

  3. Tu me donnes envie d’y retourner.
    Allez hop! c’est dit, Mr Papillon et moi allons nous prévoir une journée école buissonnière pour aller nous y promener, c’est en effet tellement joli…

    Tes photos sont magnifiques, comme toujours!

  4. Quelles superbes photos, on se croirait a milles lieues de Paris et quel superbe ciel bleu!
    ca doit faire plus de 10 ans que je n’ai pas mis les pieds a disneyland paris mais j’en garde un bon souvenir.

  5. Tes photos sont vraiment magnifiques!
    Je n’avais jamais fait attention à l’enseigne « Dental School Upstairs » ! :D

    En revanche, pour bien connaître le parc, même si effectivement il y a un souci du détail permanent, il faut reconnaître que beaucoup d’attractions ont vraiment vieilli. Pas au niveau détérioration mais au niveau « expérience » en lui-même…

  6. Allons bon! Voilà des mois que je lis ton blog et il aura fallut un message sur disneyland pour que je poste un commentaire!
    Walt Disney disait que ce qui fait la différence entre un parc à thème et un parc d’attractions, c’est que si on en retire les attractions dans le deuxième cas il ne reste qu’un parking. Et clairement, ici on est loin du parking! Rien que dans Main Street, as-tu remarqué que les lampadaires sont à gaz au début de la rue et électriques à la fin? Preuve que la ville s’est agrandie au fil des ans après l’arrivée du chemin de fer. As-tu entendu la roulette en passant près du dentiste et remarqué que la tasse géante d’une enseigne fume réellement?

    Pour ce qui est des magasins, c’est dommage que tu ne découvres le parc que maintenant, à son ouverture chacun avait sa propre marchandise, par exemple il y avait une boutique de chapeaux. Mais depuis quelques années quasiment tout est uniformisé. Plus d’artisanat marocain au bazar d’adventureland (même plus de bazar en fait je crois).

    Et apparemment cette année, crise oblige, quasiment plus aucun spectacle…Bref, si vraiment tu aimes le sens du détail dans le parc, je te conseille un livre « disneyland, de l’esquisse à la création » qui regorge de dessins préparatoires, d’anecdotes sur la conception du parc, et qui raconte les « scénarios » des divers lands, le background qui leur donne une cohérence.

    1. Ohh je connais pas du tout ce livre ça a l’air intéressant.
      Et c’est vrai oui, j’avais oublié qu’au début il y avait vraiment des boutiques hallucinantes. Je me souviens bien du petit « souk » à adventureland maintenant.

  7. Rahhhh Anaïs, merci pour ce complément d’info ! Je vais sans aucun doute aller à la recherche du livre dont tu parles.

    A propos des boutiques, en fait c’est mon gros regret : je ne cessais de me dire que ça aurait dû être ça : une boutique à chapeaux, une autre pour de beaux costumes d’époque, une librairie…

    Mais si ça a existé et que ça n’existe plus, je doute que ce soit remis en service. C’est ce que j’ai trouvé dommage : les produits en vente. Même moi (qui, dixit ma grand-mère, trouverait à se ruiner dans un désert) je n’ai rien trouvé de sympa à m’offrir… :)

  8. Et bien ,nous aurions pu nous y croiser ma foi !

    Pour moi c’était la troisième fois ! (La première étant mon cadeau pour mon 20eme anniversaire)

    Et tout comme toi, la première fois, j’avais un peu peur du côté chiqué. Mais la magie est présente à Marne La Vallée !!!

    Si ça t’intéresse, il existe un magnifique bouquin dans lequel ils explique la construction du parc avec une foule d’anecdote super sympa ! Il était en vente dans le parc, tu l’auras sûrement remarqué. Mon compagnon l’a acheté et c’était vraiment super, lors de ce voyage, d’avoir les commentaires sur la construction de tel ou tel endroit.

    Tes photos sont magnifiques !
    Biz

  9. Mais bien sur que Disney c’est super! N’étant pas parisienne, j’y suis déjà allée 2 fois à 1 an d’intervalle ;) Heureuse que cette petite journée t’ait plu!

    Mel

  10. Tes photos sont vraiment superbes et c’est vrai que le parc est un lieu qui reste magique, à chaque nouvelle visite on peut y découvrir des petits détails qui nous avait échappé.

    Je voulais juste rajouter une chose concernant les employés. Moi aussi j’imaginais des employés mal payés et puis j’ai un ami qui est parti là-bas pour un job d’été il y a quelques années et il y est toujours! Les salaires y sont corrects et les conditions de travail très agréables, mais surtout il y a de très nombreux avantages (primes, tickets resto, de super réducs sur plein de grandes enseignes) et des pass gratuits et -50% sur les hôtels pour les amis (oui oui c’est cool d’avoir un ami là-bas).

  11. J’ai dû y aller une quinzaine de fois… eh eh

    Ce parc est vraiment réussi oui ! Et tes photos sont vraiment belles… Les personnages sont beaucoup plus beaux que le tigrou défraîchi que j’ai croisé sur Hollywood boulevard !

    Ca donne envie d’y retourner encore ;-)

  12. J’y vais justement le mois prochain, et tes photos me donnent terriblement envie d’y être déjà !
    Mais c’est vrai que quand j’y suis allée il y a maintenant 9 ans avec mes parents ils s’émerveillaient sans cesse du soin apporté aux détails des décors, alors que moi j’étais une petite fille de 10 ans et j’avais simplement envie de rêver et pas de savoir quel carton pâte ils avaient utiliser pour faire ceci ou cela…
    Mais aujourd’hui, jeune femme fraîche (j’espère !!) j’y retourne surtout pour l’ambiance et décortiquer (mais pas trop quand même) ce monde féerique !

  13. Ah tu es de retour !!! ouf !!!
    Bon je suis une fan du parc et de tout l’univers Disney !!
    Ma prochaine escapade c’est début mai et comme je suis une grande gamine, mon homme vient de m’offrir des pass à l’année !!! ah ah ah je suis trop contente !!!
    Je dois avouer que j’y suis déjà allée pas mal de fois et à tous les coups je suis prise dans la magie !!!
    j’ai tout juste 5 ans dans ce parc :clin
    bizzz et welcome back

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page