fbpx

Interlude mignon

petit-chat-01

J’ai adoré contempler ce petit chat tenu en laisse, il y a quelques jours, dans un parc. Le regarder tenter d’esquiver ce qui semblait être pour lui la corvée de promenade et s’agripper à son maître comme un petit se cache dans les jupes de sa mère.

Pétrifié dans l’herbe, il miaulait toute son indignation. Après quelques secondes, pourtant, son angoisse avait déjà diminué de beaucoup. Un mouvement attirait son regard, éveillait son instinct de chasseur le temps d’une étincelle, puis il reprenait sa marche curieuse et prudente sur le tapis de verdure.

[imagebrowser id=209]

Dois-je préciser tout ce que ce spectacle avait d’irrésistible, d’adorable, d’attendrissant et de tout ce que le vocabulaire français compte de mots pour décrire ces sensations qui vous font fondre à l’intérieur?

Billets sur le même thème

24 réflexions sur “Interlude mignon”

  1. ooooooooooooooooohhhhh, je fonds totalement… Je suis une mordue des chats alors ce petit bébé roux, qu’il est chou !! par contre, j’aime pas trop l’idée de trimballer un chat en laisse mais bon…

    1. Je comprends, moi non plus, je n’aime pas l’idée de la laisse.

      Mais je crois que c’est nécessaire pour l’apprentissage dans une ville comme Paris où il risquerait de se jeter sous une voiture au moindre mouvement de panique.

  2. Non pas besoin d’expliquer pourquoi et comment ça nous fait fondre la vue d’un p’tit chat ! Je crois que j’suis complètement mordue jusqu’à la moelle de ces p’tites bêtes. J’en suis pas encore au point de ma belle-mère qui « ramasse » tous les chats abandonnés des Buttes-Chaumont (D’ailleurs les 2 nôtres viennent de là aussi), mais je ne manque jamais d’essayer d’approcher les p’tits chats que je croise sur mon chemin… Je deviens un peu gâteuse avec eux… Le nombre de photos que j’ai de moi faisant connaissance avec des chats en voyage c’est un peu dingue!

  3. Mon chat est roux alors comme tu peux l’imaginer, tes photos ne me laissent pas indifférente ! ;-)
    Par contre il est certain que garder un chat en laisse donne une impression bizarre, pourtant pourquoi plus un chien et pas un chat ?

  4. Ah :) C’est cool de lire vos petits mots aussi gaga que moi :)
    Pour cette histoire de laisse, je crois que l’objectif était de lui apprendre petit à petit à se promener dans un parc, mais le temps qu’il ne soit plus effrayé, la laisse est peut-être la meilleure solution, non? Parce qu’un petit chat qui prend peur dans un lieu qui ne lui est pas familier a vite fait de se jeter sous les roues d’une voiture.

  5. Ouais bon, je perds contrôle quand je vois un chaton en photo ou IRL de toute façon. Je préfère même pas décrire la tête et les bruits ridicules que j’ai fait en regardant les photos… Il est trop choooouuuu!! *plein de petits cœurs dans les yeux*
    Bon je suis pas fan de l’idée de promener un chat un laisse, surtout quand on vit à Paris dans un appart, j’imagine qu’il n’y a rien de mieux pour qu’il se sauve ensuite et… Mais ses maîtres devaient avoir leurs raisons ;)

  6. Depuis sa migration, ton blog ne se met plus à jour dans mes Netvibes… Est-ce normal?
    Bonne Journée.

  7. Il est adorable… Je comprends que tu n’ais pas résister à le prendre en photo…
    (ggrrrr ! ça m’énerve parce que les flux RSS fonctionnent plus, du coup je suis plus « à jour »…)

  8. On dirait les miens mais avec 15 kilos de moins. Il est adorable, je n’ai jamais osé balader mes chats en laisse. Une habitude à prendre tout petit sans doute. Pourquoi pas. Est-ce qu’il existe quelque chose d’aussi mignon qu’un chaton?

  9. Un jour j’ai essayé de promener mon chat en laisse dans le parc de ma résidence, le pauvre n’a pas daigné faire un seul pas. Il était très mal à l’aise !
    Ca me rapelle aussi la première fois qu’il a découvert l’herbe du jardin de mes parents. Il n’avait que quelques mois et n’aimait pas du tout la sensation que lui procurait l’herbe au contact de ses petits cousinets, du coup il avait fait un énorme saut jusqu’à mes genoux pour éviter de marcher sur l’herbe ! C’était à mourrir de rire !

  10. Je t’épargne tous mes petits cris de souris (bein oui, parfaitement, quand je vois un chat je « squicke » comme dirait ma soeur), je rassemble mes esprits et mes neurones et je te dis que tes photos sont superbes!
    Je crois qu’on voit à travers tout ton attendrissement pour ce petit rouquin, et toute la poésie de cet instant.

    Pfff, je suis toute loukoum de l’intérieur moi :rit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page