fbpx

Au pays des monstres

mark-ryden-00

Voilà un moment que j’avais envie de publier un petit quelque chose sur Mark Ryden, même si j’imagine que vous connaissez sans doute son travail. Si vous ne le connaissez pas, vous vous souvenez certainement de la couverture de l’album Dangerous, de Michael Jackson qui a décuplé, il y a 18 ans (18 ans !!!!), la popularité du peintre, aujourd’hui superstar collectionné par tout le gratin hollywoodien.

Je regarde ses toiles avec la même gourmandise que certains films de Tim Burton et je ne peux pas m’empêcher de me demander sans cesse lequel inspire l’autre tant leurs univers se répondent.

Évidemment, il m’est facile de reconnaître les éléments qui me séduisent chez le peintre : l’univers de l’enfance, coloré, apparemment joyeux, le sens du détail (ses toiles sont parfois très petites, il est aussi reconnu pour sa technique irréprochable), cet air de fête foraine enchantée où l’on est forcé de se perdre.

Mais il faut bien admettre que le travail de Mark Ryden n’a rien d’une plongée idyllique au pays des petites filles modèle. Non, s’il utilise les codes de l’enfance, c’est surtout l’ajout de détails terrifiants, désenchantés, voire malsains qui caractérisent son travail. Comme si Alice ne cessait de s’aventurer toujours plus loin dans son cauchemar.

Je m’étonne d’applaudir sans réserve à chaque fois que je découvre une nouvelle toile. Il me donne en quelque sorte l’impression d’avoir un petit diable tapi au fond de moi, qui frémit d’aise à la vue des monstres casseurs de rêves et des petites filles méchantes jouant innocemment avec des jouets décapités.

Quand je regarde les toiles de Mark Ryden, je finis toujours par me demander si je ne ferais pas mieux de me précipiter dans le fauteuil du premier analyste venu.

[imagebrowser id=223]

Si vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à faire un tour sur le site de l’artiste, très bien fait et complet (on y trouve notamment des esquisses, des premiers jets).

13 réflexions sur “Au pays des monstres”

  1. c’est très bizarre comme sensation car a la fois j’aime son travail, et même j’adore, et à la fois il y a quelque chose dans son travail qui me met mal à l’aise !! C’est une sensation bizarre, difficilement explicable…

  2. Argh, moi j’ai vraiment du mal… je trouve ça très beau, mais je n’aime pas ! paradoxal, mais c’est ce qui fait son intérêt, finalement.

  3. Interessant comme travail mais un peu déroutant. cela dit à l’époque (c’était vraiment il y a dix-huit ans???), j’avais beaucoup aimé la couv’ de l’album de MJ…

  4. j’aime beaucoup son travail, et pareil cet unviers qui me fait penser à Tim Burton. il serait interessant qu il puisse un jour travailler ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page