fbpx

Les enfants sauvages

max-01

Je vais sans aucun doute paraître très ignorante, mais je dois avouer qu’avant dimanche soir, je n’avais jamais entendu parler du conte « Max et les Maximonstres » (Where the wild things are) de Maurice Sendak, l’histoire d’un petit garçon turbulent qui se retrouve roi au pays des grands monstres. C’est sans aucune attente particulière que j’ai donc découvert le film qu’en avait tiré Spike Jonze, un conte sans histoire d’une étonnante beauté, porté par un jeune acteur à l’énergie explosive et communicative.

L’absence d’une trame narrative conventionnelle et de la morale finale qui caractérise les contes (qui sont, au juste les monstres de Max : une projection des différentes facettes de sa personnalité? Une représentation imagée des membres de sa famille? La matérialisation de ses émotions?) sont plutôt déroutantes, mais j’ai marché. Plutôt deux fois qu’une, même. L’esthétique du film est à couper le souffle et le gamin qui interprète Max incarne à la perfection les débordements de l’enfance : les émotions confuses sur lesquelles ils ne savent pas encore mettre les mots, une énergie désordonnée qui fuse en tous sens et la terrifiante solitude de l’enfant persuadé d’être incompris. Il est très probable que je retourne une seconde fois le voir au moment de sa sortie en salle.

Voilà aussi le trailer du film, en français, parce qu’on peut y entendre un titre de Charlotte Gainsbourg (qui n’est pas encore dans les bacs) dont je suis instantanément tombée amoureuse. J’ai vraiment hâte de pouvoir l’écouter en entier. Bonne journée tout le monde!

max-02

Billets sur le même thème

19 réflexions sur “Les enfants sauvages”

  1. La bande annonce m’a à la fois étonnée et enthousiasmée, j’avais donc hâte de lire un avis sur ce film.
    Ton billet me donne envie de courir voir le film!!

  2. Marionnette la Belette

    Ce conte a bercé mon enfance… Je demandais à mon papa de me le lire presque tous les soirs, à une période.
    Quand j’ai appris qu’il était adapté au cinéma, j’en ai eu les larmes aux yeux… J’irai le voir très bientôt, je suis ravie qu’il t’ai plu :)

  3. Tu résumes très bien les choses je trouve :) j’ai moi aussi adoré le film, bien que je l’ai trouvé un peu court tellement qu’il était chouette ;)

  4. Ta critique me donne encore plus l’envie d’aller voir ce film ! sourit
    J’avoue avoir particulièrement craqué sur la grosse bêbête que l’on peut voir sur l’affiche principale :smack

  5. Moi non plus, je n’ai jamais lu ce conte… Mais il faut croire que la com autour du film a été vraiment bien faite, car j’ai très envie d’aller découvrir les aventures de Max sur grand écran!

  6. Moi non plus je ne connaissais pas ce conte avant d’avoir vu le film mais je crois qu’il est tres populaire outre-atlantique.
    Sinon quel dommage de ne pas avoir garde le titre originel, tellement plus evocateur. La ca me fait penser a du Besson.

  7. juste pour corriger: ce n’est pas marcel mais maurice sendak.
    et pour gaëlle, « where the wild things are » EST le titre originel de l’album aux états-unis! « max et les maximonstres » (qui est un très chouette titre je suis d’accord) n’est que la version/traduction française!

    moi c’est le livre de mon enfance, et j’ai très hâte de voir le film!

  8. Hooooo c’était mon livre préféré quand j’étais petite! J’ai bloquée comme une gamine devant l’affiche dans le métro, et BAMMMM! direction l’enfance, un voyage qui a duré une fraction de seconde mais qui m’a chamboulée le coeur. J’ai hâte très hâte d’aller voir ce film, et merci pour ce post, encore…..

  9. Bonsoir,

    Pour répondre à la question que vous posez au début de ce post, il semblerait que les monstres de Max soient inspirés des oncles et tantes de Sendak!
    J’ai hâte aussi d’aller voir Max et les Maximonstres sur grand écran, et j’espère que le film donnera envie à de nombreuses personnes de lire voire relire l’album illustré qui, sur plus d’un point, est exceptionnel.

    Bonne soirée!

    http://www.floddertjeblog.blogspot.com

  10. Max et les maximonstres est un classique de la littérature
    jeunesse>Il a ete traduit pour la première fois en français début des années 70 et a soulevé a l époque un tollé général
    parce que les adultes disaient que l auteur prônait l enfant roi.Ce qui est faux, il montre juste comme l a très bien souligne AnneSo un enfant en proie a ses émotions, qui les évacue en partant dans son imaginaire.J espère que le film sera distribue en Belgique car j ai hâte de le voir!

  11. Rien à voir avec le film… Hier soir mon fils Swann (5ans et demi) me racontait qu’il voulait se raser les poils (il est évidemment complètement imberbe) pour devenir une fille, comme ça son amoureuse, Lila, accepterait de jouer avec lui à la récré….
    – HEU…. MAIS POURQUOI CHERI ?…
    – Les filles c’est compliqué…
    – Donc, c’est là que je te cite : NON MON AMOUR, LES FILLES C’EST PAS COMPLIQUE, C’EST SUBTIL…
    – Subtil? (???) Même subtil c’est un mot compliqué, alors tu penses…

  12. C’est l’un de mes albums préférés. Je l’adore et le conseille chaque jour. Comme tu as de la chance d’avoir déjà visionné l’adaptation!!!!
    Il va falloir que je patiente jusqu’au 16 décembre pour ma part;)

  13. j’ai adoré également… je retrouve totalement ce que j’ai pu éprouver lors de la projection dans tes écrits… et je suis bien contente d’avoir pu le voir avant d’y emmener mes filles… car après reflexion, justement, je ne les y emmenerai pas, ce n’est absolument pas un film « pour » enfants -en tout cas pas en dessous de 10 ans à mon sens – mais un très beau film « sur » l’enfance.

  14. J’ai trouvé le film esthétiquement joli, mais je me suis trop ennuyée tout au long du film: on dirait une longue pub artistique d’une heure et demi dans lequel le scénario a été placé en second plan. Le résultat est raplapla et soporifique. :bof
    Moi qui adorait le livre pour enfant, j’ai vraiment été déçue de voir que le contenu ne suivait pas. La trame de l’histoire n’était pas très poussée non plus et à part quelques chahutages avec les monstres, il se passe pas grand chose d’intéressant.Dommage.Par contre la B.O par karen O des yeah yeah yeahs est très sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page