fbpx

Ces fleurs qui ne fanaient pas

renoncules-6

Je ne m’offre presque jamais de fleurs. Si, comme presque tout le monde, je suis sensible à la douceur d’un bouquet naturel, ça me rend toujours un peu triste de voir les fleurs mourir. Car après tout, c’est ça : on les cueille alors qu’elles se trouvent au zénith de leur beauté et l’on observe jour après jour l’œuvre terrible du temps sur leur jeunesse.

La vie qui se fane et qui meure : voilà le vrai spectacle qu’offre un bouquet de fleurs. En cela, arriver chez des amis, un bouquet à la main, est un cadeau qui m’a toujours semblé étrange. Lorsque j’en reçois un, j’entrevois déjà le moment fatidique où je devrai me résoudre à les envoyer aux ordures. Et par anticipation, je ressens la naissance de ce pincement au cœur qui accompagnera mon geste. Voilà pourquoi je préfère de très loin offrir des chocolats, des douceurs ou bien une bonne bouteille de vin.

Ces renoncules ont sans doute compris l’inquiétude avec laquelle je les contemple : voilà dix jours qu’elles s’épanouissent comme si les jours passant, elles cherchaient par tous les moyens à retarder le moment fatidique où je serai contrainte de les envoyer rejoindre les épluchures des pamplemousses, les coquilles vides de mes œufs durs et les pots rendus impeccables par la langue du chat de mes yaourts nature. Ce matin, elles ressemblent à des pompons. J’ai hâte de voir les prochaines surprises qu’elles me réservent…

renoncules-5

renoncules-4

renoncules-3

renoncules-7

renoncules-2

renoncules-1

33 réflexions sur “Ces fleurs qui ne fanaient pas”

  1. Comme je te comprends! Ca me fend le coeur à chaque fois de devoir jeter des fleurs, encore plus des renoncules, qui sont si belles et pleines de poesie.. Un morceau de sucre dans l’eau les feront tenir plus longtemps.

  2. Olala, je suis exactement comme toi ! Je déteste ça, devoir jeter les fleurs… parfois même, elles restent là, fanées, mais au moins présentes, dans le vase.
    En plus les dernières qu’on m’a offertes étaient juste magnifiques… mais seulement 1 journée ! Et sans exagérer. Mon appart n’est pas l’ami des fleurs… Et j’ai ce pincement au coeur moi aussi !

  3. Tes photos sont superbes !
    Et tes renoncules blanches aussi…
    C’est étrange, moi je n’offre jamais de chocolats ou de vin, des fleurs rarement, plutôt des petits cadeaux qui « restent ».
    Le chocolat, c’est bien pire que les fleurs comme durée de vie, non ?
    Des fleurs naturelles et qui parlent ici ;) : magique.
    Leur côté éphémère est probablement en grande partie à l’origine de ce charme qu’elles dégagent…
    Alors je ne te dirai pas d’aller te consoler auprès d’Emilio Robba, mais tout de même si, va voir ses renoncules !
    Bisous
    Anne

  4. Le pire c’est que moi je n’arrive pas à me résoudre à les jeter, ces fichues fleurs toutes fanées, et elles restent longtemps à croupir dans leur vase. Tu parles d’un truc glamour, au final !

  5. Les fleurs artificielles de Sia peuvent être une solution. Elles sont magnifiques et ne s’abiment pas… Mais il n’y a pas le parfum..

  6. Je me reconnais tellement dans ton texte, tout comme dans la majorité de tes billets d’ailleurs.
    C’est la première fois que je poste un commentaire mais suis une très fidèle lectrice. Merci pour ces instants de douceur !

    Quant aux renoncules, après avoir craqué sur le tout premier bouquet de la saison au marché, j’en ai acheté trois pieds, immédiatement plantés sur ma terrasse bien en vue depuis mon salon. Désormais je les peux les admirer et les photographier jusqu’à plus soif. Une solution assez « durable », et économique !

  7. Avec les pivoines, ce sont mes fleurs préférées ! que je m’offre aussi de temps en temps; les copains qui viennent déjeuner à la maison apportent toujours des roses .. ou une petite plante, ça c’est une bonne idée car elle perdure ( enfin, si on s’en occupe bien ).
    Flower power !!

  8. Les fleurs ? au moins de fois par semaine.
    Même étudiante j’étonnais mes voisins … j’ai toujours vu des fleurs chez mes parents, ça me semble évident.

  9. Travaillant régulièrement dans le milieu des fleurs, j’en rempli toujours ma péniche. Je choisis toujours des fleurs qui tiennent longtemps : des renoncules sont parfaites pour tenir deux semaines, les anémones (les bleues sont mes préférées) s’épanouissent 10 jours environs, les tulipes, qui sont moins dans mes goûts de fleurs champêtres, tiennent 2 semaines sans broncher. Malheureusement, même celles qui nous font la grâce de nous accompagner le plus longtemps possible, finissent par se faner et dépérir.
    Des astuces existent pour les faire vivre plus longtemps : de l’aspirine dans l’eau, recouper les tiges en biais au sécateur, et changer l’eau tous les jours.

    Jolies photos pour ces renoncules d’un blanc immaculé.

  10. Les renoncules st mes fleurs favorites! je les prends tjrs multicolores, je ne pense pas au blanc, mais c’est très joli.
    j’ai mm bossé un mois ds es fleurs, je faisais de jolis bouqets de…renoncules! tu trste la tige avant de l’intégrer à ton bouquet, si elle est trop faible elle vire immédiatement, ça explique prquoi aussi elles tiennent si lgtps!
    bises sourit

    1. Il suffit de demander :)
      La voilà : La source fleurie – 19 Bd Garibaldi 75015 Paris. Elle fait des bouquets très naturels et conseille toujours très bien.

  11. J’ai reçu un magnifique bouquet de renoncules blanches à l’occasion de mon anniversaire et je partage le même sentiment lorsqu’elles fânent, un pincement au coeur. Merci pour ces sublimes photos et d’avoir suscité l’envie d’un autre bouquet!

  12. C’est toujours très agréable de recevoir des fleurs. Et ça me touche à chaque fois, l’effet que ça me fait. Je pensais plutôt être hermétique à ce genre de choses !

  13. La beauté des fleurs naturelles tient justement à leur durée de vie éphémère, sinon on aimerait tout autant leurs copines artificielles… Que j’aime les renoncules,tes images sont somptueuses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page