Malte – L’échappée belle

malte-home

C’était il y a maintenant plus d’un mois. Que le temps passe vite. Il s’est passé tant de choses entre temps, j’ai l’impression que ce voyage appartient déjà aux souvenirs qui s’éloignent. Pourtant, quel plaisir de se le remémorer pour vous. Aujourd’hui, je vous emmène donc à Malte. À la fin de ce billet, une petite carte recense tous les points de vue et les adresses qui m’ont marquée, n’hésitez pas à l’utiliser si vous préparez un voyage là-bas.

TROIS CITES – Le port

Rien de chronologique, dans ce billet, mais peu importe : l’île est assez petite pour que vous puissiez la visiter dans le sens qui vous plaît. J’ai envie de commencer par les bleus du port de La Valette (ou des Trois Cités, tout dépend de quel côté du port on se trouve). Nous avons passé beaucoup de temps sur l’eau pendant ces trois jours. Le bateau est un bon moyen de se déplacer et visiter, n’hésitez pas à l’utiliser. Pour cette promenade dans une sorte de gondole, par exemple, dans le port de La Valette.

Contempler l’architecture exceptionnelle de cet endroit depuis le raz de l’eau est tout simplement une expérience magique. Il règne ici un mélange étonnant de luxe, de charge historique et de délabrement par endroits qui donne à l’ensemble une personnalité tout à fait unique.

Je redoute toujours un peu les villes historiques (ce que l’on tente de suspendre dans le temps, qu’on ne peut toucher que des yeux… le poids du passé est parfois écrasant), mais la proximité du port de commerce et de différentes industries, loin de gâcher le paysage, donne ce supplément de vie qui manque souvent, à mon avis, aux « lieux chargés d’histoire » (rien que cette expression me décourage).

troiscites-bleu2-001a

troiscites-bleu2-002a

troiscites-bleu2-003a

troiscites-bleu2-001b

troiscites-bleu2-002b

troiscites-bleu2-003b

TROIS CITES – Dans les petites ruelles

À l’opposé de ces couleurs éclatantes, le labyrinthe des petites rues qui serpentent à travers la ville est irréel, de sérénité. Les habitants, c’est ce qui saute au yeux, prennent le plus grand soin de leur lieu de vie. Les rues y sont d’une propreté remarquable qui m’aurait même parue suspecte si celles-ci avaient été vides de vie, mais ce n’était pas le cas. Ici, tout est calme, aux frontières du silence. En parcourant ce dédale ocre et vert, je me disais que c’était un endroit parfait pour une retraite, un temps d’avant le début des projets, ou un moment de recul. Ou bien encore un espace d’écriture, quand le temps du dehors n’existe plus et que le seul rythme palpable devient celui des mots qu’on écrit, qu’on rature et malmène.

Les propriétaires des lieux eux mêmes, installés aux fenêtres, marchant dans la rue comme au ralenti dans un film, observant le ballet des visiteurs depuis leur porte d’entrée, semblaient avoir fait vœux de silence. On avait envie de se mettre à leur rythme. Le crépitement des appareils photo lui-même semblait de trop.

troiscites-ocre-001

troiscites-ocre-002a

troiscites-ocre-003a

troiscites-ocre-002b

troiscites-ocre-003b

troiscites-ocre-002c

troiscites-ocre-003c

troiscites-ocre-004

Sur l’île de Gozo – Les falaises


Je n’ai pas pris suffisamment d’images de Gozo, pourtant j’ai tant aimé cet esprit de vacances que l’on sentait partout. Je me trompe peut-être, mais je parie que c’est sur cette île que les maltais s’exilent lorsqu’ils ont besoin de prendre le large. Gozo dégage quelque chose qui s’apparente à l’Ardèche en plein été : la nature abondante, sèche ou foisonnante selon la proximité des points d’eau. Les sons de la nature, omniprésents, qui ne sont étouffés par aucune hystérie humaine. Le parfum sec de l’air. C’est le visiteur qui se met au pas de la terre, pour une fois pas l’inverse.

Mais à Gozo, on s’extasie aussi devant des falaises ahurissantes (ci-dessous, the Azure Window) et les tonalités bien particulières de la Méditerranée.

Lorsque vous visiterez Gozo, offrez-vous absolument une après-midi près de Azure Window, la Porte Bleue, pour une virée en Kayak de mer. Pour ménager votre surprise et votre plaisir, permettez-moi de ne pas vous expliquer ce qui vous y attend. Juste, faites-moi confiance. Le petit complexe qui propose ces activités s’appelle Gozo Adventures et l’on peut y faire plein de choses comme de l’escalade, du vélo ou du rappel, mais cette virée en kayak… cette virée en Kayak.

Oh, sachez aussi, si vous faites partie des spectateurs attentifs de la série Game of Thrones, que vous aurez un plaisir tout particulier à visiter cet endroit.

malte-azul-window-001a

malte-azul-window-001c

malte-azul-window-001b

malte-azul-window-002b

malte-azul-window-003

Sur l’île de Gozo – La citadelle

La Citadelle. Ici, c’est une plongée dans le passé. Un autre monde. Trop beau, trop ancré et solide pour être le présent. La Citadelle, véritable trône de la ville et de l’île. La place des rois d’un autre temps et autres grands du monde. Fatalement aussi, la place des touristes et autres visiteurs. Heureusement, les rues étroites et sinueuses ne vous empêchent ni de rêver, ni de respirer l’air du passé en l’accommodant à votre propre imaginaire.

Et puis la vue, depuis les hauteurs de la ville au coucher du soleil… C’est à ce moment-là que je vous recommande de visiter la ville, pour voir l’île plonger progressivement vers les nuances du soir. De toute part, s’étend sous vos yeux la nature souveraine et magnifique. Ce serait, je crois, un moment idéal pour l’extase ou bien le recueillement. On s’attend à tout moment à voir surgir des moines, à entendre des cloches… bref, à tout ce qui inspire la quête de Dieu ou de soi-même.

malte-gozo-001

malte-gozo-002a
malte-gozo-002b

malte-gozo-003

La Valette

Nous avons seulement fait une brève halte dans la ville, qui est la capitale maltaise. Toujours cette architecture en dents de scie, ces hauts, ces pentes vertigineuses, ces pics abrupts qui dévalent jusqu’à la mer et ces ocres, partout, où que se pose le regard.

La ville, pourtant, semble débordante de surprises, à commencer par l’architecture, au carrefour de plusieurs civilisations, dans laquelle on retrouve l’Orient, l’Italie (certains points de vue me rappelaient Florence), même un peu d’Angleterre figurez-vous! Et la nature géographique des lieux, qui offre une multitude de points de vue épatants, comme ceux que l’on trouve à San Francisco. Enfin, ce qui me charme : cet air commun à tout le sud de l’Europe, la Dolce Vita. Cette atmosphère par laquelle tout, comme par enchantement, s’adoucit instantanément au fond de vous-même.

malte-lavalette-001a

malte-lavalette-002a

malte-lavalette-001b

malte-lavalette-002b

Mdina

C’est par la visite de Mdina que nous avons commencé notre voyage. Ici ce sont les harmonies de couleur qui m’ont le plus frappée. L’harmonie en général, d’ailleurs. Vous savez, ces lieux où tout va bien ensemble, lorsque même le parfum de l’air qu’on y respire semble idéalement accordé à l’ambiance.

Et ces murs toujours clairs qui annoncent la fraîcheur… Cette photo des volets rouges, juste au-dessous. Elle incarne pour moi tant de choses. L’été, la fraîcheur qu’on protège à tout prix, les vacances, le temps de prendre le temps, les bavardages dans le clair-obscur des persiennes… Toute cette partie bénie de l’existence qui se situe entre les moments dédiés à l’action me semble dissimulée juste là, derrière cette fenêtre.

malte-mdina-001

malte-mdina-002a
malte-mdina-002b

malte-mdina-003

malte-mdina-004

malte-mdina-005a

malte-mdina-006a

malte-mdina-005b

malte-mdina-006b

Marsaxlokk

Bien sûr, nous ne pouvions pas imaginer ce voyage sans passer par le petit port de Marsaxlokk, si pittoresque que l’on peine à croire qu’il n’appartient pas à l’un de ces décors un peu trop parfaitement recréés pour les besoins d’un film. Pourtant non. Des enfants apprennent les rudiments du métier de pêcheur sur les quais, les habitants du coin viennent y faire le marché et les marins s’affairent un peu partout autour de tout ce petit monde.

Les couleurs vives des bateaux, qui évoquent la fête, l’indolence et le repos sont un leurre : les luzzi – ces jolis bateaux chamarrés – sont des instruments de travail. Soumis aux éléments, c’est à dire à la dureté, à la peur, quelquefois même au désespoir (connaissez-vous les caprices effrayants qui marquent quelque fois l’humeur de la Méditerranée?). J’aurais tant voulu avoir davantage de temps pour prendre tranquillement la mesure de ce contraste étonnant.

Oh ! Et avez-vous remarqué les yeux peints sur chaque embarcation, pour éloigner le mauvais sort? Les marins, quelle que soit leur patrie, sont les gens les plus superstitieux du monde. Je les adore aussi pour ça.

malte-Marsaxlokk-001

malte-Marsaxlokk-002a

malte-Marsaxlokk-003a

malte-Marsaxlokk-002b

malte-Marsaxlokk-003b

malte-Marsaxlokk-005

malte-Marsaxlokk-006a
malte-Marsaxlokk-006b

Blue Grotto Cave

Terminons à présent cette petite virée par une halte au pied des grottes bleues de Blue Grotto Cave. Les photos ci-dessous ne leur rendent pas justice : une place peu avantageuse sur le bateau, une batterie brinquebalante et la luminosité ambiante – qui rendait les réglages difficiles – ont eu raison de ma bonne volonté.

Cette petite traversée le long des falaises de l’île compte pourtant au nombre de mes souvenirs les plus vifs, lors de ce voyage. Vous le savez l’eau – la mer – est ce qui m’attire et me fascine le plus au monde. Ici les couleurs sont irréelles. Quelque fois, la lumière semble surgir du fond des mers. Les jeux de perspective formés par les arches de pierre en enfilade surpassent l’imaginaire. J’aurais voulu y passer des heures et faire le tour de tout, dix fois, cent fois. Prendre le temps qu’il faut pour apprécier chaque nuance…

Si mes pas me conduisent à Malte de nouveau, c’est par cette visite que je commencerai mon périple. Choisissez absolument un jour de beau temps pour en profiter au maximum : ici, l’eau est l’une des plus pures du monde, d’une transparence absolument parfaite. Lorsque la mer est un lac, je parie que l’on peut éprouver des vertiges en se penchant par dessus bord. Vous ne trouvez pas ça incroyable, comme expérience, vous? Moi oui, j’adorais connaître ça.

blue-grotto-008

blue-grotto-003

blue-grotto-006

blue-grotto-007

blue-grotto-005

blue-grotto-002

La carte

Place maintenant à la carte, qui vous aidera à vous repérer parmi les différents lieux évoqués ici. J’ai également noté quelques adresses où s’arrêter boire un verre ou manger un morceau.

Si vous prévoyez un voyage à Malte, ne manquez pas de goûter leur fromage de brebis si caractéristique (et puis juste pour le plaisir des yeux : ils sont toujours moulés de façon ravissante), les « pea pies » qui sont des chaussons de pâte feuilletée fourrés d’une farce à base de pois cassés (un régal, environ 1500 calories par bouchée) et n’oubliez pas de rapporter de la liqueur de Figue de Barbarie dont la saveur ne ressemble à rien d’autre et qui possède une teinte du plus joli rose qui soit.

blue-grotto-009

Il me reste à remercier très fort l’équipe de We Like Travel – en particulier Nicolas, Louison et Tania – pour avoir organisé un voyage aussi parfait, instructif, vivant et agréable ; à faire un bisou à la team française extra avec laquelle nous n’avons passé que des bons moments Cococerise, Marjoliemaman, Trendy Mood, Such a Blog et Carnets de Traverse et à remercier chaleureusement l’office de tourisme de Malte pour sa confiance.

Oh ! Encore une chose : allez vite découvrir aussi le billet de Yin & Yang à propos de notre périple, ses photos sont parfaitement époustouflantes. Bisous les amis, à vite (la prochaine fois, on part ensemble au Bahamas).

Bon, en fait, ça ne s’arrête jamais les annonces : l’office de tourisme organise justement un concours pour gagner des billets d’avion pour Malte. Ca se passe ici !

30 réflexions sur “Malte – L’échappée belle”

  1. je confirme c’est une très belle île !! je retrouve pas mal de mes photos un peu dans les tiennes :-))) C’est magnifique et j’aimerais bien y retourner !

  2. Oh je vais justement à Malte pour mon voyage de noces en août! Tes photos me donnent très très envie d’y être déjà, ça a l’air magnifique :)

  3. Tes photos sont si belles. Malte doit être superbe mais je suis sûre que tes photos la magnifie. Très heureuse de ses posts plus réguliers :) Claire

  4. C est le sud, ces photos respirent le soleil et les vacances, on a envie de se baigner tout de suite. Malte est un des endroit que je ne connais que de nom et comme toujours vous nous donnez du plaisir en lisant votre blog, merci de l avoir réouvert, c est l un de mes favori et les photos de plus en plus belles. J ai hâte de lire un petit texte fillosophique de votre cru. A bientôt.

  5. Hummm j’irai de suite là, allez je fais mes valises, rien qu’en regardant les photos, on voyage.
    Merci

    1. Anne-Solange

      Oui, je ne sais pas ce qui coince, j’ai remarqué que ça faisait ça. Mais en rafraîchissant la page une ou deux fois, en principe, ça devrait fonctionner de nouveau.

  6. quelles photos!
    de tous les reportages que j’ai pu lire sur ce voyage à malte, c’est bien le tien qui me donne le plus envie de prendre de suite un billet.
    merci

  7. A la base, Malte, n’était pas forcément une destination qui m’attirait…. Mais quelle erreur !!! En voyant tes photos, ça me donne très très envie d’aller y faire un tour.
    Et puis, ces couleurs, cette pierre, cette mer…. pffff…. ça me fait rêver… moi qui suis enfermée entre les 4 murs de mon bureau tt l’été :(
    Merci pour tes jolies photos

  8. J’ai un rendez-vous hebdomadaire avec ce blog, pourtant je n’ai jamais pris le temps de laisser un petit mot.
    Ces photos sont tout simplement saisissantes: les rayons du soleil entre les pierres, la barque, le couple à sa fenêtre… En bref, merci d’embellir ces petites choses.

  9. Je suis très sensible aux jolis clichés, et tes photos sont magnifiques.
    Je n’ai de base jamais été attirée par Malte, en tout cas, ce n’est pas dans mes destinations favorites… Mais ton article pourrait bien me faire changer d’avis! ;)
    Merci d’avoir partagé cette aventure, ton blog est une jolie découverte et je ne manquerai pas de revenir m’y balader! ;)

  10. What adaptation does a young baby frog have for breathing air? I would be very helpful if anyone can answer to that concern. I’m stuck with this dilemma for previous 7 days and I’m not capable to locate homes answer for that situation. Any reaction will be highly appreciated. Thank you very significantly and have a wonderful working day. Apologies for my weak english language. Cheers !
    _________________
    [url=http://akillaminton.livejournal.com/733.html]Xrumer[/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page