fbpx

journal

Vous consultez actuellement la rubrique

Mes préférés

La place vide

Samedi dernier, à Londres, j’ai fait la connaissance d’une personne qui m’a toujours manqué, d’une certaine façon. Il y a dix huit ans, mon histoire familiale s’est pris les pieds dans le fil de la vie. Presque toutes les familles, j’imagine, ont leurs histoires qui s’entortillent n’importe comment à certains moments de leur histoire… ça

Lire la suite

L’harmonie du chaos

On ne peut pas être bon partout. Dans ma famille, on est capable de se fâcher tout rouge à cause d’une bouteille de ketchup ou d’arriver avec quarante huit heures de retard à un dîner, et aussi de louper son train quatre fois de suite, mettre deux ans à changer une ampoule. Et pour des

Lire la suite

Le poudrier d’argent

J’avais quinze ou seize ans lorsque ma grand tante m’a offert ce poudrier. Elle était la seule femme de la famille à avoir eu une vie de citadine : ses récits étaient peuplés de farniente sur les bords du lac Léman, de virées shopping chez Harrod’s, de dîners très élégants dans les restaurants les plus

Lire la suite

Il reste d’elle

Il reste d’elle sa voix dans ma tête, chaque fois que je me surprend à lui demander un avis que je connais déjà et que bien sûr, celui-ci ne va pas dans le sens qu’il me plairait d’entendre. Les intonations cassées de cette voix toujours un peu enrouée comme si, quelle que soit l’heure du

Lire la suite

Dix heures douze sur le quai de la gare

Il est dix heures douze à l’horloge lumineuse. L’heure de pointe a passé sur les quais du métro comme une tornade d’ennui pressée, abandonnant sur les sièges en plastique colorés des dizaines de journaux gratuits et quelques papiers gras et froissés, imprimés à l’enseigne des boulangeries bon marché postées à l’entrée des stations et qui

Lire la suite

Une jeune fille

Elle porte un frais chemisier blanc, soigneusement amidonné, repassé d’une manière que les jeunes femmes ne savent plus reproduire aujourd’hui. À son cou se balance un long sautoir en or tressé et, sous le col, on aperçoit une petite chaine. Pendue à elle, on imagine, forcément, une croix. Sa jupe portefeuille, taillée dans un tissu

Lire la suite
Retour haut de page