fbpx

journal

Vous consultez actuellement la rubrique

Mes préférés

Et toi ? Où c’est, chez toi ?

Nous étions dans la voiture, sur la plage arrière. Il s’était pelotonné spontanément dans mes bras, comme si on se connaissait depuis toujours. Avoir sept ans rend tout plus simple. Nous roulions depuis un moment quand soudain, alors que je le croyais endormi, il me demanda : « Et toi? Où c’est, chez toi, Lisa?

Lire la suite

Alors, seulement des demi-rêves

Cette vie n’est pas la sienne. Elle en arrive toujours à la même conclusion. Pourtant, rien ne manque, il y a des fleurs dans tous les coins: du travail, des bons dîners, des fêtes, des amis, du temps libre et dehors, les cloches égrènent des heures bienveillantes. Ce mois de décembre au soleil, Noël qui

Lire la suite

Bienvenue chez vous

Aujourd’hui, il fait beau. Le temps s’est rafraîchi, mais derrière la fenêtre, on ne sent pas ces premières bribes d’automne, le salon est baigné de lumière. Dans un coin, le chat dort à sa place préférée : sous la fenêtre, il attend que les premiers rayons viennent se chauffer à son pelage (non l’inverse, les

Lire la suite

Avec des roses pour Dominique

Mes héros de la vraie vie, décidément, sont presque toujours des femmes. La semaine dernière, nous étions toutes les trois : ma mère, son amie L. et moi. L’activité la plus plaisante était de les regarder vivre. Ces deux femmes se connaissent depuis si longtemps qu’on pourrait presque dire depuis toujours. Elles sont amies. Mais

Lire la suite

La fille sur le pont

Il s’est écoulé presque deux ans entre ce billet et ces photos en bleu et indigo. Le bateau est le même, mais je m’étais bien trompée sur un point : il n’était pas encore venu, finalement, ce temps tellement redouté des regrets. Tant de choses ont changé en deux ans. J’ai pris la barre et

Lire la suite

Je ne suis pas sur la photo…

En ce moment, ce qui me rend heureuse est d’une simplicité telle qu’il n’y a rien, pour ainsi dire, à raconter. Ce soir-là, je prenais des photos du rivage, à marée montante. Il y avait ce coucher de soleil et j’étais seule, ou perdue si loin dans mes pensées que c’était tout comme. Et je

Lire la suite
Retour haut de page