fbpx

La place vide

Samedi dernier, à Londres, j’ai fait la connaissance d’une personne qui m’a toujours manqué, d’une certaine façon. Il y a dix huit ans, mon histoire familiale s’est pris les pieds dans le fil de la vie. Presque toutes les familles, j’imagine, ont leurs histoires qui s’entortillent n’importe comment à certains moments de leur histoire… ça a été le cas cette fois-ci. Il y avait cette personne qui n’était jamais là.

C’est compliqué, bien entendu, la place qu’on accorde aux absents. Mais une place vide, dans une famille, c’est toujours une place.

Mes les fils entortillés, quelquefois, tentent de se détortiller et dimanche matin, nous nous sommes promenées sur Portobello Road. Il y avait ces arbres en fleur et les façades multicolores que je ne peux m’empêcher de photographier à chacun de mes passages à Londres. En prenant ces photos, je me disais qu’on ne savait pas ce que la vie nous réservait à toutes les deux. Peut-être deviendrons-nous aussi proches que nous aurions toujours dû l’être. Où peut-être pas.

Tout ce que l’on peut, c’est se donner une chance, le reste ne nous appartient pas.

Mais une chose est certaine : ce matin-là, perchée sur ses talons de douze achetés la veille chez Topshop, une paire de jolies joues de dix huit ans rendues toutes roses par un fond de vent bien anglais, elle avait les yeux qui brillaient de plaisir en découvrant le charme de Portobello Road.

Elle avait les yeux qui brillaient de plaisir et je sais que je serai toujours celle qui lui aura fait découvrir cet endroit où je crois pouvoir dire qu’elle voudra revenir souvent. Et dans ma tête, une petite voix un peu puérile répétait : « Un point pour Anne-So ! Un point pour Anne-So ! ».

marine-2

35 réflexions sur “La place vide”

  1. Magnifique ces arbres en fleurs!! J’adore les facades pastelles de portobello road et de notting hill en général. Quand Londres me manque, je vais rue sainte marthe où on trouve des facades colorés qui n’égalent pas celles de Londres mais qui font déjà bien l’affaire!

  2. I NEED to go to London, I NEED to go to London… Bah oui après être partie en Espagne, Grèce, Italie, Suède et Canada, j’ai pas encore été à Londres… Je ne sais pas quand j’irais (cett année?), mais je sais que j’irais!

  3. Comme ces photos sont belles ! C’est fou ce qu’on voit comme arbres en fleurs et jolies façades en ce moment, mais je ne m’en plains pas c’est splendide et ton texte très émouvant. C’est une demi-soeur peut être que tu as rencontrée à Londres ??

  4. Bien que je n’aime pas ce terme, car une soeur finalement reste une soeur, et non une moitié, même si on ne l’a pas connu.

  5. tes photos sont toujours aussi belles ! tu voudrais pas mettre en place un stage photo ? je veux bien être ta première cliente….

    htt://www.tribulationetcupcake.com

  6. Ils donnent chaud au coeur ces arbres fleuris, à l’approche du printemps. Ce sont de mes préférés, qui plus est.
    Jolies photos.

    Lily.

  7. Belles photos. J’espère pour toi que cette personne et toi vivrez de belles choses – et si non, tant pis, « that’s life » comme dirait Sinatra :)

  8. J’ai eu la gorge serree en lisant tes mots. Je vous souhaite, a toi et aux jolies joues rosies par le vent londonien, un doux chemin de decouvertes et une infinie serie de petits points engranges au gre des moments partages, pour que la place ne soit plus vide.
    Merci d’avoir partage cette intense emotion avec nous.

  9. Je dois dire que je suis stupéfait par le style du blog et de tes photos. Je ne connaissais pas, je viens de débarquer et je dois dire que je reviendrais :) Bravo encore!

  10. Bonjour,

    Vos photos sont si jolies…

    Et pour finir je voulais vous dire que vous êtes une jolie personne avec une très belle âme…

    Sandra

  11. Très beau texte, très touchant.

    (mais je me demande encore comment tu peux marcher dans Londres avec de tels talons, tu as mon admiration éternelle !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page