Bribes d’Australie – La forêt tropicale

IMG_3619

Dans cette troisième et dernière partie de ce périple australien, je vous emmène autour de Cairns, dans la forêt tropicale de Daintree. J’ignore si j’y aurais posé mes valises de mon propre chef, bien trop effrayée a priori par tout ce qui y grouille : insectes, grosses bêtes en tout genre et petites bestioles pas toujours sympathiques. Les dieux ont été de mon côté, il faut croire, car je n’y ai pas croisé la moindre araignée, ni le plus petit serpent – en dehors du cadre très organisé des visites.

Pour autant, je garde une impression très particulière de ces quatre jours : je mentirais en disant que je m’y sentais tout à fait à l’aise et en même temps, j’étais éblouie, littéralement. Eblouie par cette abondance de vert qui vous fait ressentir comme nulle part ailleurs la puissance phénoménale de la nature, et aussi par la quiétude absolument magique qui règne au coeur de la forêt. Eblouie, encore, par les parfums lourds que transporte l’air, les couleurs, les sons. Ici, tout était différent, depuis le cri des oiseaux dans les arbres jusqu’à la taille du plus petit brin d’herbe. Et d’un autre côté, je n’avais jamais éprouvé auparavant cette sensation de – je ne sais pas trop comment le décrire – comme si c’était trop vivant pour moi. Je me sentais comme écrasée par la vie, vulnérable. Pourtant, assez paradoxalement, c’était une sensation grisante.

Je comprends mieux désormais pourquoi tous les sorciers, tous les mages et toutes les fées de l’Histoire élisent domicile au coeur des plus vastes forêts.

Mais revenons à cette liste éparse de choses à faire, à voir, d’endroits où séjourner, d’idées…

+ Se lever tôt
À cette époque de l’année (septembre), le soleil se couche relativement tôt, autour de 18h30. C’est une occasion parfaite pour modifier un peu ses habitudes. Je me suis levée tous les jours à 5h30 pour profiter des premiers rayons du soleil, et pas une fois je n’ai été déçue par ce petit effort. J’ai pu voir et profiter de plein de petites choses extraordinaire, dans un calme total. Et puis, il n’y a pas de secret : pour les photos, le matin ou la fin de journée n’ont vraiment pas leur pareil.

thala-beach-001

 

thala-beach-002g thala-beach-004g

thala-beach-002d thala-beach-003g

+ Une leçon de noix de coco !
Thala Beach Nature Reserve, comme son nom ne l’indique pas exactement, est un hôtel. Mais pas n’importe quel type d’hôtel : on y dort dans des bungalows qui donnent tous sur la forêt tropicale avec, un peu plus loin, la mer. Le lieu en lui même est si paisible qu’il pourrait porter le nom de « retraite » et je n’ai aucun mal à imaginer des visiteurs séjourner ici durant de longues périodes, totalement coupés du monde. Le genre d’endroits où on imagine que des écrivains en quête d’inspiration viennent finir leur roman. On peut accéder à la plage qui se trouve en contrebas à pieds et nous avons reçu une fabuleuse conférence in situ sur les particularités de la forêt tropicale, et notamment sur les noix de coco qui sont, je l’ai découvert à ce moment-là, un fruit tout à fait fascinant. Petite surprise supplémentaire : lors de notre séjour, une maman wallaby particulièrement portée sur les bananes mûries à point, avait pris l’habitude de venir chercher un peu de nourriture tous les soirs à l’hotel :) [Read more…]

Bribes d’Australie – Les Whitsundays ♡

Whitsundays-001

Dans le dernier billet, je vous ai laissé à Hamilton Island. Aujourd’hui, nous survolerons les Whitsundays et la grande barrière de corail, avant de nous poser à Hayman Island. Voici donc à nouveau quelques idées à piocher pour la feuille de route de votre voyage.

+Survoler les Whitsundays
Deux options s’offrent à vous si vous désirez vous y rendre : prendre le bateau (vous pouvez le faire depuis la côte, ou depuis certaines îles) ou… louer un hydravion (la compagnie Air Whitsunday est la seule habilitée à se poser sur la plage, si je ne me trompe pas). C’est cette dernière qui nous a été proposée et, pour une fois, ma préférence ne va pas au bateau : c’est définitivement cette deuxième option que je vous recommande. Le spectacle est à couper le souffle. D’ailleurs, je me souviens que nous avons fait une bonne partie du trajet dans un silence complet, pour ne pas dire carrément religieux.

Je me demande toujours comment on ressent tout ça lorsqu’on est le pilote et que, ce trajet, on l’effectue deux fois par jour, deux cent cinquante jours par an. Vous croyez qu’on se lasse ?

Whitsundays-002

Whitsundays-003g
Whitsundays-003d

Whitsundays-004

+ Boire le champagne à Whiteheaven Beach
Lorsque nous avons débarqué sur la plage de Whiteheaven beach, je me sentais encore sonnée par le spectacle que nous venions de contempler et je me suis contentée de m’assoir sur le sable pendant un bon moment pour reprendre mes esprits. Dans la formule qui nous était proposée, il était spécifié « apéro sur la plage » mais je n’en avais pas tenu compte. Dans la mesure où il était à peine dix heures du matin, j’en avais conclu qu’il s’agissait simplement d’une erreur. [Read more…]

Bribes d’Australie – Autour de Brisbane

hamilton-001

Voilà des années que ceci figurait en lettres bleu outremer sur ma liste de choses à faire, à voir, à accomplir, à découvrir : « Voyage en Australie ». Liste à géométrie variable puisqu’en vérité, je n’ai jamais réellement essayé de l’écrire noir sur blanc et que, de ce fait, nombre d’éléments y figurent en toute première position.

Pourtant, chose étrange, je n’avais jamais vraiment pris le temps de m’interroger sur l’image que j’avais de ce grand pays, en dehors de quelques clichés sans doute largement répandus sur le surf, la dolce vita et les aborigènes. Ironie du sort, mon expérience – un voyage de presse organisé par l’office de tourisme du Queensland – ne m’a conduite ni sur les rives de Sydney, ni dans le Bush australien et c’est avec une toute autre image de l’Australie que je rentre de ces dix jours sensationnels passés sur les côtes du Queensland à l’est du pays. Je ne crois pas vraiment casser le suspense en disant d’emblée à quel point j’ai aimé ce pays.

En clair, il n’a pas bougé de sa première position dans ma liste de choses à faire et j’ai bien l’intention d’y retourner dès que possible, car dix jours ne permettent évidemment que d’entrevoir les contours de ce vaste territoire. En regardant mes photos, j’éprouve la sensation de m’y être posée un court instant et hop c’était déjà fini. Ce sont donc, fatalement, des bribes éparses, des éclats que je me propose de partager avec vous. Des choses à garder dans un coin de votre tête pour le jour où, vous aussi, vous aurez envie de traverser la planète, ce que – je l’espère – vous aurez l’opportunité de faire.

Autour de Brisbane

noosa-001
noosa-002

noosa-006

noosa-008

+ Faire des câlins à un Koala.
Au « Australia Zoo« , par exemple. Pour être tout à fait sincère, je n’ai accepté d’y aller que parce qu’il était clairement précisé que ce zoo n’avait de zoo que le nom et que son fonctionnement était essentiellement tourné vers la protection de la condition animale. De fait, je n’y ai rencontré que les espèces les plus répandues en Australie ; et leurs interactions avec les visiteurs m’ont parues très respectueuses de celles-ci (pas trop longues pour les animaux, en évitant les attroupements, avec des nombreux espaces de liberté et je n’y ai pas vu une seule cage). Le personnel est composé d’un très grand nombre de bénévoles qui paraissaient impliqués dans la protection animale et l’Australia Zoo possède son propre hôpital, dédié à tous les animaux, sauvages ou non, susceptibles d’avoir besoin d’une aide médicale. [Read more…]